Viagra est utilisé après consultation avec votre médecin, mais vous pouvez acheter Viagra en ligne, et le prix de Viagra est abordable.

404 Not Found

Not Found

The requested URL /mt-static/images/logo.php was not found on this server.

Le pigeon vengeur

Ce week-end, à la lecture du billet de Miss Blablabla, j’ai eu une impression de déjà-vu, qui s’accompagnait de la montée d’un sentiment de révolte, vis-à-vis de ces odieux personnages qui n’hésitent pas à s’en prendre à n’importe qui sous divers prétextes fallacieux.

Face à cela, le sentiment d’impuissance domine, car autant dire qu’il est impossible maintenant de retrouver les personnes ayant fait preuve d’un manque d’éducation flagrant. Et voici que ce matin, en me rendant sur mon lieu de travail, au croisement de la rue Faidherbe et de la rue du Faubourg Saint-Antoine, j’ai assisté à la scène suivante…

Ce week-end, à la lecture du billet de Miss Blablabla, j’ai eu une impression de déjà-vu, qui s’accompagnait de la montée d’un sentiment de révolte, vis-à-vis de ces odieux personnages qui n’hésitent pas à s’en prendre à n’importe qui sous divers prétextes fallacieux.

Face à cela, le sentiment d’impuissance domine, car autant dire qu’il est impossible maintenant de retrouver les personnes ayant fait preuve d’un manque d’éducation flagrant. Et voici que ce matin, en me rendant sur mon lieu de travail, au croisement de la rue Faidherbe et de la rue du Faubourg Saint-Antoine, j’ai assisté à la scène suivante.

Un homme bien habillé, ci-après dénommé Monsieur Melon, sortit du métro (je n’ai pas les talents descriptifs de Miss Blablabla, veuillez m’en excuser). Long pardessus noir, et chapeau melon (d’où son nom, mais vous aviez compris bien sûr…), sortant de la station de métro Faidherbe-Chaligny tout en lisant son journal. Celui-ci, omettant de regarder devant lui, s’avance vers le passage piéton et ne voit pas un jeune homme, ci-après dénommé Monsieur Carton, qui transportait plusieurs… cartons, de manière périlleuse s’il en est.

Comme il fallait s’y attendre, la catastrophe arriva, et l’un des paquets vacillants de Monsieur Carton décida soudain de céder aux avances de Madame Gravité, pour s’écraser juste devant les pieds de Monsieur Melon. Celui-ci, le nez toujours collé sur son journal, se retrouva à taper dans le paquet au sol. A l’inverse de tout citoyen un tant soit peu aimable, Monsieur Melon n’a pas songé un seul instant à assister Monsieur Carton qui se trouvait dans une posture bien délicate. Imaginez-vous ramasser un paquet alors que vous en avez encore trois autres dans les mains, autant vous dire que ce n’est pas chose aisée.

Et bien non, ne sentant que son courage (d’aucuns diraient sa lâcheté), Monsieur Melon décida d’invectiver fort injustement le jeune Monsieur Carton, qui, pourtant, se confondait déjà en excuses. A la vue de la scène, quelques passants sont venus prêter main forte à Monsieur Carton, sans que cela arrête les injures de Monsieur Melon. Au même moment, Monsieur Pigeon sur son toit perché, décida qu’il en était assez, et s’en vint se délester d’une semence malodorante et salissante sur le chapeau de ce bon vieux Monsieur Melon.

A ce spectacle, Monsieur Carton et les passants, n’ont pu réprimer un gloussement, et lorsque Monsieur Melon Tâché s’en est allé, c’est en fou-rire que l’ensemble s’est transformé.

Bref, tout ça ne guérira pas ton épaule douloureuse, mais sache très chère Miss Blablabla, que sur Paris un pigeon veille, et que depuis ce matin, te voilà vengée…

3 commentaires sur “Le pigeon vengeur”

  1. Julien 31 jan 2006 at 1:22 #

    merci Monsieur Eric pour cette histoire avec un happy end, cette fois-ci…

  2. Miss Blablabla 31 jan 2006 at 15:37 #

    J’vais me mettre à aimer les pigeons…. le comble! Merci pour ce clin d’oeil!

  3. l-tz 31 jan 2006 at 15:44 #

    De rien ;-)

Laisser un commentaire