Viagra est utilisé après consultation avec votre médecin, mais vous pouvez acheter Viagra en ligne, et le prix de Viagra est abordable.

404 Not Found

Not Found

The requested URL /mt-static/images/logo.php was not found on this server.

Suis-je dénué d’humour ?

Je suis sûr que vous aussi, vous avez déjà pensé du mal d’une ou l’autre personne. Peut-être même que vous en avez parlé autour de vous, à quelques proches, parce que vous étiez énervés. J’avoue que moi-même ça m’est arrivé. Mais pour cela, il fallait que la personne en question m’ait beaucoup provoqué. A l’inverse, je n’arrive pas à comprendre les gens qui prennent du plaisir à rabaisser ou dire du mal d’autres personnes, juste comme ça, pour passer le temps ou pour avoir de la matière à parler, à écrire, et surtout à lire ou écouter. Oui, quid des gens qui savourent toutes ces piques lancées en se disant, « là, il y est allé un peu fort », ou « c’est pas très gentil ce qu’il dit » mais aussi « comment il l’a cassé… trop fort ». Comment expliqué que les émissions tv qui se basent là-dessus aient une si bonne audience, idem pour la radio, et même les blogs sont touchés. Même si c’est fait (ou censé être fait) avec un certain humour, j’avoue que je ne suis pas du tout bon public pour ce genre de choses…

Et je ne sais pas pourquoi, mais il m’arrive de lire (ou d’entendre/de voir) ce genre de choses de plus en plus souvent, que ce soit sur des blogs, à la radio ou à la télé. On peut citer les interventions de Stéphane Guillon sur Canal +, dans l’émission de Stéphane Bern par exemple (je n’ai jamais pu regarder une chronique en entier). Et là, c’est comme partout dans la vie, on aime ou on n’aime pas. Moi je n’aime pas… Du coup, je ne regarde plus 20h10 pétantes, je n’écoute plus les radios « jeunes » le soir, etc. C’est peut-être con comme réaction, mais c’est comme ça…

14 commentaires sur “Suis-je dénué d’humour ?”

  1. arno 25 août 2006 at 13:08 #

    d’humour non sans aucun doute, par contre tu n’a pas fait le grand saut, à savoir considérer le mot comme une matière, à rire, à pleurer, à énerver, et non pas comme un simple vecteur, d’humour, de tristesse, de haine.

    je me relis et je me trouve un peu poncifiant mais bon…

  2. David Castéra 25 août 2006 at 13:18 #

    tu as raison, d’autant que souvent sous le prétexte de l’humour sert à dire (ou écrire) la personne agressée (voire humiliée) se doit de sourire connement sous peine de passer pour un rabat joie.

    Je n’ai me pas que des gens soient pendus haut et court sur la place publique, je trouve ça génant et malsain.

    Mais bon moi je suis pas un marrant…

  3. Eric 25 août 2006 at 14:46 #

    Je suis d’accord avec toi. La seule exception est Baffie qui fait souvent rire au dépend de quelqu’un, mais avec un tel talent que je suis client !

  4. l-tz 25 août 2006 at 15:19 #

    > Arno : il faut reconnaître que la frontière est mince, non ?

    > David : apparemment, ce genre de choses plaît quand même à beaucoup de gens… difficile à comprendre ;-)

    > Eric : pour Baffie, je ne connais que ce que j’ai vu dans "Tout le Monde en Parle", et ça ne me dérangeait pas, car c’était des répliques lancées sur le vif, et pas des monologues préparés pendant longtemps. De plus les invités pouvaient lui répondre directement, donc je préfère ça…

  5. Rob's Week 25 août 2006 at 19:11 #

    T’aurais pas quelqu’un à nous citer par exemple ? ;-)
    (ouais, ok, ok)

  6. Tippie 25 août 2006 at 20:56 #

    J’adhere.

  7. l-tz 25 août 2006 at 23:34 #

    > Rob : j’ai cité quelqu’un. Pour celui que tu penses, je n’approuve pas forcément, mais il a le mérite de prévenir les gens avant et d’en parler avec eux, donc il fait ce qu’il veut. Mais je n’arrive pas à comprendre que ça intéresse tant de monde, c’est tout !

    > Tippie : c’est bien !

  8. Ben 26 août 2006 at 0:22 #

    Tu sembles étonné par cette dérive. Il est beaucoup plus facile de faire du mal que du bien… à chacun d’enre nous de faire le contre-poids ;)

  9. DesMurmures 26 août 2006 at 10:58 #

    … Ou p’tètre que tu vieillis…

  10. l-tz 26 août 2006 at 11:25 #

    > Ben : c’est mon côté un peu naïf…

    > DesMurmures : vieux à 23 ans ? Mais que vais-je devenir dans 20 ans…

  11. sasa 26 août 2006 at 12:15 #

    Tu as 23 ans ! Roooh. A chaque fois ça me met un coup de vieux les âges.
    Pas trop compris l’esprit de ton post en fait. Le daubage est effectivement un sport national, mais s’il s’accompagne d’une bonne dose d’autodérision, je trouve ça plutôt sain.
    Je préfèrerais toujours je crois le mauvais esprit franchouillard au premier degré et au politiquement correct anglosaxons.

  12. l-tz 26 août 2006 at 12:20 #

    Faut pas chercher très loin, c’est juste que je ne comprends pas où est l’intérêt de dire et lire du mal sur d’autres gens, que la plupart du temps la majorité des lecteurs/auditeurs ne connaît pas…

    Ce genre de choses contribue à véhiculer une certaine image des personnes, alors que moi, je préfère me forger mon avis moi-même, sans être influencé par d’autres. D’où ce post, qui n’avait pour seul but que d’exprimer mon incompréhension face à ce phénomène et le fait que je n’apprécie pas ça plus que ça…

  13. Fanny 29 août 2006 at 17:46 #

    Pour avoir été penchiée (est-ce que ça me confère un statut particulier dans la blogosphère maintenant ?) je sais ce que tu veux dire, et surtout ce que veux dire David Castéra en disant qu’on est un peu obligés d’en rire sous peine de passer pour un vieux parano qui n’accepte pas l’humour sur sa gueule. Mais une fois qu’on a passé le cap d’en rire, on prend du recul, je préfère dix fois ce genre de penchiage aux commérages que tu n’apprends jamais. La frontière est mince entre humour et malveillance, et la liberté d’expression va de paire avec la liberté d’interprétation. Ceci dit "comment tu l’as cassé Stéphane Guillon" !!!
    Que le loufoque ait de grandes heures devant lui, y’a que lui qui nous sauvera.

  14. Sophie Ménart 29 août 2006 at 19:55 #

    Complètement d’accord avec toi.
    Je pratique le second degré et l’autodérision, mais je ne supporte pas le cassage systématique bête et méchant qui ressemble plus à de l’agression qu’à de l’humour. Et je zappe tout ce qui s’en rapproche.

Laisser un commentaire