Viagra est utilisé après consultation avec votre médecin, mais vous pouvez acheter Viagra en ligne, et le prix de Viagra est abordable.

404 Not Found

Not Found

The requested URL /mt-static/images/logo.php was not found on this server.

Au secours, mon patron fait de la politique !

Cette campagne est la première que je vis en tant que blogueur, et c’est aussi la première fois que je vois autant de coming-out politique. A croire que cette année, tout le monde a décidé de faire connaître à tous ses convictions. Si ça continue comme ça, dans 5 ans, on pourra voter à main levé, ça ne posera plus de problèmes à personne…

Tous les jours je suis un peu plus surpris par ce phénomène. Dernier événement en date, celle que j’appelle la « sarkoroll » et qui est en fait une liste de liens de personnes votant pour le candidat UMP. Au delà de l’intérêt de cette liste, ce qui m’a surpris, c’est la mention de leur entreprise après le nom de chaque personne. Quel est le but recherché en ajoutant cette mention ?

Pour moi, l’engagement politique est quelque chose de personnel. Je ne me vois pas crier sur les toits que je voterai pour tel ou tel candidat. Et surtout, surtout, je ne me vois pas l’annoncer tout en mettant dans la balance le nom de mon entreprise. Depuis quelques jours, je me suis souvent demandé si un chef d’entreprise pouvait se permettre d’afficher ses convictions de la sorte. Que ce soit par rapport à ses employés, ses associés ou ses clients, ne croyez-vous pas que ça risque de poser des problèmes ? Comment réagiriez-vous si votre patron affichait publiquement des convictions à l’opposé des votres ?

24 commentaires sur “Au secours, mon patron fait de la politique !”

  1. sharky 2 mai 2007 at 10:40 #

    Euh, je suis pas sûr de comprendre… Tu veux dire que tu penses que personne ne parle politique au bureau?…
    Dans ma boîte, le management a clairement exprimé ses positions, pas de manière "publique" genre on annonce qu’on va voter Sarko, mais en tout cas au détour d’une pause café ou d’un déjeuner, la présidentielle est venue sur le tapis et personne n’a fait mystère de ses orientations, DG, DAF, ou "subalternes" dans mon genre. Et sans surprise, mes orientations politiques sont à l’opposé de celles de mon DG… :o)
    Ca ne me dérange pas particulièrement à vrai dire, pour une seule raison: je SAIS que dans ma boîte, ça ne posera pas de problème de dire pour qui je vote. Je suppose que ça peut être différent ailleurs et que donc certains puissent ne pas vouloir aborder ce genre de sujet.
    Au final, au taf, la politique, c’est comme les salaires, ça reste encore très tabou. Ce que je trouve pour ma part un peu ridicule.

  2. l-tz 2 mai 2007 at 10:56 #

    La question que je vais te poser ensuite, c’est : "Es-tu militant ?"

    Evidemment, si, comme moi, tu n’es pas très engagé dans la vie politique, et que tu n’as pas la carte d’un parti ou autre, il est plus facile d’accepter les divergences de point de vue. Maintenant, imagine la situation suivante. Un des fondateurs de ce mouvement (http://www.antisarko.net) découvre que son patron est militant UMP, comment va-t-il réagir ? Surtout dans cette campagne où l’on ressent parfois un vrai sentiment de haine entre les deux camps…

    Pour beaucoup, la politique n’est pas quelque chose de fondamental. Mais dans ma précédente boîte, sur 20 personnes du service, il y en avait deux qui avaient leur carte UMP, et qui était absolument intolérantes pour tous ceux qui avaient une autre vision, donc je pense sérieusement que ça peut poser problème.

    Et tu n’as pas tenu compte des complications avec des associés ou des clients, qui ne sont pas à négliger non plus. Si j’étais fervent militant par exemple, je ne sais pas comment je réagirai en apprenant que mes associés ont une toute autre conception de la politique…

  3. Zippy 2 mai 2007 at 11:16 #

    Ja partage ton point de vue à 200% ;)

  4. J2S 2 mai 2007 at 12:06 #

    Je trouve particulièrement inutile cette initiative prise par LLM et tous ses amis.
    Ca ne me dérange ps que mon bosse ait un avis différent du mien, cependant l’étaler sur le site le plus "objectif" du moment…

  5. Olivier 2 mai 2007 at 12:22 #

    Ma boite est flamande! Bon, ça ne veut peut-être rien dire mais chez nous si! La situation politique belge est hyper complexe et délicate. Ma boite représente pas mal d’employeur en Belgique de par son ‘job’. Elle devrait se sentir plus libérale. Ben non, elle est flamande, elle est donc plus sociale-chrétienne (autrement dit, le centre). Mais cela ne s’arrete pas là, elle est sociale-Chrétienne ‘flamande’ donc limite séparatiste. Ce qui est du meilleur effet quand tu as des clients partout en Belgique.
    De temps à autres, on a une petite sortie médiatique de nos dirigeants et hop, c’est le petit employé comme moi qui chope par nos clients francophones.

  6. 1fillecommeca 2 mai 2007 at 15:48 #

    Cela ne me pose pas de problème, vraiment ! Et sans vouloir tomber dans les clichés, nous savons (la pluspart du temps) pour qui nos patrons votent ! N’est ce pas ? ^^

  7. Mélina LOUPIA 2 mai 2007 at 16:36 #

    A droite toute les bosses.
    Alors le plus intelligent sera celui qui ne prendra pas parti ouvertement en offrant une part aux lèche-derches.
    Les autres, bah, vallent pas la peine qu’on bosse pour eux.
    Quand mon boss a essayé de me faire prendre une carte l’an dernier, j’ai dit non en claquant la porte.
    Des bizettes

  8. sharky 2 mai 2007 at 17:22 #

    ->L-tz: je vois bien ce que tu veux dire, et c’est aussi pour ça que j’ai précisé que mon contexte professionnel me permettait de ne pas me poser la question. Mais je répondrai quand même: n’importe quoi ce problème de la politique au bureau. A la limite, tant que c’est pas pour le Borgne, je me moque de qui vote pour qui. Ca m’énervera beaucoup plus que quelqu’un minaude pour ne pas dire pour qui il vote plutôt que de l’entendre dire qu’il vote Sarkozy franchement.
    Et c’est bien un truc "français" de se focaliser sur ça lorsqu’on est au boulot ou en affaires avec quelqu’un. En dehors du fait qu’on imagine bien qu’une majorité de patrons vote à droite, je trouve ça pas très malin de se priver d’opportunités donc de croissance donc d’emploi juste parce qu’on milite pour un autre parti que celui de la personne en face.
    Evidemment, le fait de n’être pas moi-même militant m’empêche sans doute de vraiment "comprendre" ce qu’on peut ressentir quand on l’est (militant). Et je vois bien aussi le problème d’un client qui a des convictions écolos qui se retrouve en face d’un fournisseur partisan de la continuation de l’exploitation pétrolière et des subventions aux industries polluantes…
    Au final, y’a deux problèmes à mon avis, dans ta question.
    Le premier c’est le fait de continuer à considérer l’engagement politique comme quelque chose de tabou au boulot (merci les syndicats anti-patrons primaires, merci les patrons anti-syndicalistes primaires…)
    Le second, une fois qu’on a parlé politique, c’est faire la part des choses entre son engagement, celui de l’autre, et le fait de devoir travailler ensemble.

  9. l-tz 2 mai 2007 at 17:35 #

    > Zippy : ;-)

    > J2S : plus que l’initiative en elle-même (après tout, ils font ce qu’ils veulent…), c’est la mention de l’entreprise qui me choque…

    > Olivier : et j’ai cru comprendre que les belges n’étaient pas tendre entre eux…

    > 1fillecommeca : Oui, la plupart du temps on sait de quel côté ils votent, mais ils peuvent être plus ou moins impliqués…

    > Mélina : caractérielle avec ça…

    > sharky : oui, il faut faire la part des choses, mais tout le monde n’en est pas capable…

  10. Olivier 2 mai 2007 at 18:28 #

    l-tz> Non, et tu vois juste. Pour ma part, j’ai une couleur politique, mes collègues le savent, je l’affiche en plaisantant dessus mais cela ne va pas plus loin. Certainement pas avec mes clients, la relation peut directement foirer!

  11. mry 2 mai 2007 at 19:57 #

    je crois qu’il faut laisser libres ceux qui souhaitent et ceux qui ne souhaitent pas communiquer sur le sujet…

  12. greg 2 mai 2007 at 23:18 #

    Moi je suis d’accord avec toi mister lt-z

  13. greg 2 mai 2007 at 23:19 #

    merde….L-tz

  14. Sportoffline 3 mai 2007 at 9:50 #

    Et bien pour ma part, je suis assez d’accord avec toi. Même si nous sommes des citoyens, que la politique passionne tout le monde en ce moment, il n’est pas très bon d’afficher ses couleurs politiques. En fait, on peut en parler avec ses amis, sa famille, car même si on est pas d’accord, on débat. Avec ses collègues, il y a toujours un jugement-positif ou négatif-, des personnes qui sont "cataloguées". Finalement on ne peut pas tout dire à ses collègues, surtout moi qui travaille qu’avec des filles… je garderai mes convictions pour moi!

  15. Joelle 3 mai 2007 at 10:43 #

    Ben c’est le cas pour moi, mon boss claironne et moi je bous à l’intérieur…

  16. AmeliMelo 3 mai 2007 at 12:05 #

    Au bureau..c’est inévitable on en parle. Bon OK on est pas une multi nationale ici mais on vote tous..on est pas toujours d’accord mais bon c’est comme dans la vie.
    J’irais dimanche mettre mon bulletin dans l’urne, les autres aussi, mais je ne dirais pas pour qui car (pour ma part) cela n’a aucun rapport avec mon blog et je ne veux pas rentrer dans cette polémique là..d’autres le font très bien à ma place :-)

  17. Miss 3Bla-Ministre de l'Emploi, de la cohésion Sociale, du Logement et des Problèmes de couple 3 mai 2007 at 18:06 #

    Comment ça AméliMelo ?! Dimanche tu vas mettre ton bulletin dans l’urne ?! MAIS C’EST DEGUEULASSE !!!!

    Et sinon, pour répondre à la note: je m’en fous, chacun fait ce qu’il veut: dire ou pas pour qui il vote, porter ou non une culotte, être thé plus que café.

  18. Christophe Ginisty 3 mai 2007 at 18:06 #

    Je suis tout à fait d’accord avec toi.
    Même si moi je suis patron et que j’ai affiché publiquement mes idées. Ceci dit, j’ai tenté de ne jamais le lier à mon entreprise.

  19. bv 4 mai 2007 at 3:43 #

    t’as raison: c’est amusant de constater que, pour ces élections, tout le monde semble échanger de façon très ouverte sur ses intentions de vote. c’est très nouveau.
    à côté de ça, les extrèmes ont fait cette année des scores ridicules: ces deux observations sont-elles liées ?…

  20. l-tz 4 mai 2007 at 10:32 #

    > Olivier : les clients et la politique, pas facile…

    > mry : exact, chacun affiche ses convictions s’il le souhaite, mais la question porte plus sur le comportement à avoir lorsqu’on est patron d’une boîte.

    > Greg : je crois que je vais changer de pseudo si ça continue… ;-)

    > Sportoffline : je comprends ton choix, moi non plus je ne clame pas forcément pour qui je vote, ce n’est pas toujours évident…

    > Joelle : pas facile comme situation !

    > AmeliMelo : c’est une sage décision, car quoi que tu fasses, à partir du moment où tu blogues, les gens ont tendance à lier ce que tu dis à ton entreprise, c’est comme ça, tu n’y peux rien…

    > Miss3Bla – Ministre de tout un tas de choses : tu soulèves une question intéressante… Alors, tu portes une culotte ou pas ?

    > Christophe : comme je l’ai dit à Amélie, c’est malheureusement difficile. Quand tu deviens un blogueur reconnu (qui plus est un "baron"), les gens savent où tu travaille, et font directement le lien, que tu le veuilles ou non. Je serai curieux de connaître les réactions au sein de ton entreprise, car je suis sûr qu’ils sont plusieurs à te lire… On en parlera lors d’un prochain verre.

    > bv : si les deux sont liés, je vais prôner pour le vote à main levée, comme ça on sera sûr que les extrêmes resteront à des scores peu élevés…

  21. Miss 3Bla-Ministre de l'Emploi, de la cohésion Sociale, du Logement et des Problèmes de couple 4 mai 2007 at 10:34 #

    L-Tz > Je ne peux pas encore te répondre, faut d’abord que j’en parle aux partenaires sociaux.

  22. l-tz 4 mai 2007 at 10:44 #

    Et tu portes des tailleurs blancs aussi en ce moment ? ;-)

  23. Fanny 4 mai 2007 at 14:29 #

    Le problème c’est la tournure haineuse ou méprisante que peuvent prendre des rapports humains à la lumière de nos convictions, qui soit dit en passant peuvent n’être que passagères, c’est pas interdit…

    hmm c’est beau ce que je dis

    (mais c’est tout gâché par la question de savoir quel animal est tigrou … en plus il n’accepte pas "tigre sauteur" et ça c’est du captcha qu’a rien compris…

  24. Thierry 5 mai 2007 at 1:05 #

    Rockfeller a déclaré un jour qu’il était temps de vendre le jour ou son cireur de chaussure lui disait qu’il investissait en bourse (peu avant de 1929).

    Moi j’ai compris qu’il est temps que je m’éloigne de la politique le jour ou mon patron s’y interessera

Laisser un commentaire