Viagra est utilisé après consultation avec votre médecin, mais vous pouvez acheter Viagra en ligne, et le prix de Viagra est abordable.

404 Not Found

Not Found

The requested URL /mt-static/images/logo.php was not found on this server.

Le peTit quiZ : homophones ? Les réponses

Record battu ! Avec 30 participants cette semaine, on explose les records ! Bon, c’est peut-être un peu biaisé du fait que cette manche était un peu plus facile que les autres, du coup, certaines personnes un peu frileuses ont finalement tenté leur chance. Avec succès, espérons que ça les encourage à revenir !

Les règles et les réponses dans la suite de l’article.

En tout, vous l’avez remarqué, on a abordé 9 types d’homophones différents. Il y en a plein d’autres, (quand / quant ; voir / voire ; etc.). Mais pour cette fois, on va se concentrer sur ceux-là, avec un petit rappel des règles, même si pour la plupart d’entre vous, ça n’a posé aucun problème (mais pourquoi voit-on encore des fautes sur les blogs alors ???)

à / a

Les mots a et à sont des homophones grammaticaux c’est-à-dire qu’ils n’ont pas la même fonction grammaticale dans la phrase.

  • à est une préposition.
  • a provient du verbe avoir conjugué au présent de l’indicatif : il a.

A noter qu’on écrit toujours à devant un infinitif et a devant un participe passé.

Astuce : Pour les distinguer, c’est très simple, il suffit de mettre la phrase à l’imparfait. Si vous pouvez remplacer « a » par « avait », il n’y a pas d’accents. Si ce n’est pas possible, c’est la préposition, donc à.

se / ce

Là aussi, il y a des petits trucs faciles à retenir.

  • ce s’emploie toujours devant un nom ou un pronom relatif (qui, que, quoi, dont, où)
  • se ne s’emploie que devant un verbe

Après, il y a forcément des petites exceptions. Ainsi, ce est également utilisé avec l’auxiliaire être, ce qui donne « c’est » dont on verra le détail plus bas. Le mot est également utilisé dans l’expression « Pour ce faire ».

Astuce : Pour les distinguer, si vous arrivez à remplacer se / ce par « me », « te », « nous » ou « vous », il convient de mettre « se ». Si vous arrivez à le remplacer par « cela », il convient d’écrire « ce ».

est / es / et / ai

Ces mots ne sont pas tout à fait des homophones, car il ne se prononcent pas exactement de la même façon, mais j’ai choisi d’en parler car ils sont malheureusement souvent confondus.

  • « est » et « es » sont très proches puisqu’il s’agit de deux formes de l’auxiliaire être à la 3ème et à la 2ème personne du singulier (au présent, évidemment). Pour les différencier, il suffit de voir s’il y a « tu » devant. (Il est / Tu es)
  • « et » est une conjonction de coordination utilisé pour faire le lien entre deux mots
  • « ai » est de son côté la forme prise par l’auxiliaire avoir à la 1ère personne du singulier au présent (j’ai).

Astuce : Pour les distinguer, mettez la phrase au passé. Si vous pouvez remplacer par « était / étais », c’est le verbe être donc « est » ou « es ». Si vous pouvez remplacer par « avais », c’est l’auxiliaire avoir, donc « ai ». Si ça ne change pas, c’est « et ».

Autre astuce, si vous pouvez remplacer « et » par « ou », c’est la conjonction de coordination qui convient.

s’est / c’est / sait

Vous vous en doutez, les deux premiers sont bien plus proches que le troisième. En effet, « sait » est la troisième personne du singulier du verbe savoir, alors que les deux autres sont des formes du verbe « être ».

Astuce : On va fonctionner en deux étapes. La première visera à éliminer ou choisir « sait ». Mettez la phrase à l’imparfait. Si vous pouvez remplacer par « savait », c’est gagné, sinon c’est une des deux autres formes.

Pour distinguer s’est et c’est, mettez la phrase à la première personne du singulier. Dans ce cas, « s’est » devient « me suis » tandis que « c’est » lui ne bouge pas. (ex : C’est une fille => C’est une fille / Il s’est réveillé => Je me suis réveillé)

On peut aussi mettre la phrase à la forme négative. C’est devient ce n’est pas et s’est devient ne s’est pas (ce n’est pas une fille / il ne s’est pas réveillé)

on / ont

Là aussi, il y a deux mots bien différents. « On » est un pronom, tandis que « ont » est la forme de l’auxiliaire « avoir » à la troisième personne du pluriel.

Astuce : Pour les distinguer, mettez la phrase à l’imparfait (vous avez l’habitude maintenant). On reste on, tandis que « ont » devient « avaient ».

leur / leurs / l’heure

En ce qui concerne l’heure, je ne m’attarde pas dessus, on l’utilise si dans la phrase, le mot a un rapport au « temps ». (ex : c’est l’heure de faire ceci / il est l’heure de partir / etc.)

Par contre, leur et leurs peuvent prendre plusieurs formes. Pronom personnel, adjectif possessif ou encore nom commun…

Astuces : Essayez de remplacer par « lui ». Si vous y arrivez, c’est que c’est un pronom personnel, qui est invariable, donc « leur ». (Ex : Il leur a donné un cadeau / Il lui a donné un cadeau).

Si leur/leurs est devant un nom, c’est qu’il joue le rôle d’adjectif possessif. Dans ce cas, leur s’accorde en nombre devant un pluriel (leur table / leurs chaises).

Dernière possibilité, « leur » joue le rôle de nom commun dans les formule « il est des leurs » ou « ce n’est pas notre chat, c’est le leur ». Dans ce cas, pareil, ça s’accorde.

notre / nôtre

Le premier, « notre », est un adjectif possessif, tandis que le deuxième « nôtre » est un pronom possessif. Il est toujours précédé d’un le ou d’un la.

Astuces : Passez la phrase au pluriel, notre devient nos et nôtre devient nôtres.

ou / où

« Ou » est une conjonction de coordination, tandis que « où » est soit un pronom relatif soit un pronom interrogatif. Il y a toujours un accent lorsque « où » précise un lieu.

Astuces : Essayez de remplacer « ou » par « ou bien ». Si vous y arrivez, c’est qu’il n’y a pas d’accents, sinon il faut en mettre un.

rode / rôde

Là, c’est très facile, car ce sont deux verbes qui n’ont pas du tout la même signification. Roder, sans accent, correspond à l’action d’user des pièces par frottement pour qu’elles s’adaptent parfaitement l’une à l’autre. On rode une voiture par exemple.

A l’inverse, rôder avec accent signifie l’action d’errer. On parle de rôdeur.

Voilà donc pour toutes ces règles, que visiblement tout le monde ou presque connaissait vu les bons résultats ! On fera plus difficile la prochaine fois ! Et maintenant, voici les résultats :

Mallou 10/10
Dan 10/10
Lovny 10/10
Rodin 10/10
Laure 10/10
Lady M 10/10
Denis 10/10
Pink Lady 10/10
Osmany 10/10
Sophie M 10/10
@deline 10/10
Laurent 10/10
Fredo 10/10
Mistersuper Olive 10/10
Dom 10/10
Linoa 10/10
Lucas 10/10
Le Tribulateur 10/10
Richard 10/10
AmeliMelo 10/10
Eric 10/10
Vincent 10/10
David 9/10
Cubik 9/10
MissBlablabla 9/10
Jauny 9/10
Val 8/10
Julie 8/10
co-l1 4/10

Cliquez ici pour voir le classement général. Exceptionnellement, pas de 4ème manche lundi prochain, je serai en vacances ! Rendez-vous le 15 septembre, à 14 heures !

Le peTit quiZ de la Langue Française
Adoptez cette bannière

Toutes les manches du quiz :

Tags:

11 commentaires sur “Le peTit quiZ : homophones ? Les réponses”

  1. Ardalia 3 sept 2008 at 14:20 #

    ce est également utilisé avec l’auxiliaire être, ce qui donne “c’est”

    Pas tout à fait, car dans ce cas, être est un verbe plein (d’état ou issu de locution présentative), pas l’auxiliaire d’un autre verbe.

    Commentaire just for you, inutile de publier ;-)

  2. cubik 3 sept 2008 at 14:26 #

    oh l’ot’, rends nous nos résultats! Escroc!

  3. Pinklady 3 sept 2008 at 14:42 #

    « mais pourquoi voit-on encore des fautes sur les blogs alors ??? » : Inattention, dear. Puis j’avoue que plus j’écris sur un clavier, plus je perds mon orthographe, je suis désespérée

  4. L-tz 3 sept 2008 at 14:51 #

    > Ardalia : bien sûr que je publie, c’est intéressant pour tout le monde, merci !

    > cubik : les résultats y sont, vite fait. peux pas faire mieux maintenant.

    > PL : c’est bien là le souci, faudrait réussir à être concentré tout le temps…

  5. cubik 3 sept 2008 at 16:35 #

    ah merde, j’aurai pas du réclamer

    faudra que je regarde où j’ai fait une faute

  6. Pinklady 3 sept 2008 at 16:36 #

    ouais, j’ai fait un sans fautes !! ;) Non mais tu as raison, l’inattention n’est pas une excuse et je commence à m’auto-saouler de faire des fautes que je ne faisais pas au temps où j’écrivais avec un stylo.

  7. Sophie M. 3 sept 2008 at 21:46 #

    hu il a du succès ton petit Quiz, c’est cool !

  8. mistersuperolive 3 sept 2008 at 21:52 #

    Le niveau est au top ma parole! Je me suis bien amusé à le faire
    à plus Eric

  9. lovny 4 sept 2008 at 14:48 #

    :) c’est vrai que c’était facile : je propose que tu fasses le prochain en anglais :)

  10. missJulie 4 sept 2008 at 19:54 #

    Beaucoup de 10 à c’que j’vois!! Bon, faut dire que le niveau n’avait pas l’air trés élevé.

    Tu devrais corser l’truc!! Ton lectorat a largement dépassé le CM2!!;-)

  11. Ardalia 5 sept 2008 at 8:27 #

    J’avais oublié de le dire sur le premier commentaire. Les gens qui participent à ce genre de concours sont des gens qui ont déjà confiance en eux pour ce qui concerne cette question. Ils savent que leur niveau est correct, même s’ils font des bêtises. Ceux qui réellement font des erreurs qu’ils ne sauraient pas corriger seuls sont complexés et ne s’exposeraient pas à être humiliés par les « bons » sur ce genre de « quiz ». Enfin, je crois.

Laisser un commentaire