Viagra est utilisé après consultation avec votre médecin, mais vous pouvez acheter Viagra en ligne, et le prix de Viagra est abordable.

404 Not Found

Not Found

The requested URL /mt-static/images/logo.php was not found on this server.

Air France, « Faire du Service Client la plus belle arnaque de la Terre ! »

Disclaimer : ce billet est long, mais pas autant que mon voyage retour qui a duré 52 heures, sans aucune réaction de la part d’Air France !

Décembre 2008 – la décision est prise, je pars au Kenya en août 2009. Comment ? En avion, avec Air France évidemment. Comme ça au moins, je n’aurai pas de soucis à me faire du côté du transport, je pourrais me concentrer sur mes vaccins, anti-moustiques et autres pilules roses à avaler tous les jours à midi, même une semaine après mon retour (j’ai trois alarmes différentes pour y penser…). Je vais sur leur site, je trouve mes billets, j’ai juste à rentrer mon identifiant et mon mot de passe Flying Blue, le programme de fidélité de la marque, et tout est réglé en 5 minutes. Départ le 2 août au soir, vol de nuit pour Nairobi, arrivée le lendemain à l’aube. Pour le retour, même principe, départ le 15 à 21h55, arrivée le 16 à 5h45 à Paris, afin de profiter de mon dimanche pour récupérer. Seule petite surprise, on ne part pas avec Air France, mais avec Kenya Airways, une autre compagnie membre de l’alliance Skyteam. Soit.

air-france-service-client-arnaque

Première surprise, j’apprends par des amis qui ont pris le même vol que moi, que celui-ci a été décalé. On ne part plus le 2 août au soir, mais le 2 à 8 heures du matin. A priori, rien d’alarmant, si ce n’est qu’il faut prévoir une nuit d’hôtel en plus à Nairobi. D’abord, ça coûte cher, mais surtout, à aucun moment je n’ai été prévenu par Air France… Appel au Service Client => « Effectivement, les horaires ont changés, mais nous ne sommes pas tenus de vous en informer. Cela peut encore changer, à vous de vérifier régulièrement ». MAIS BIEN SÛR !!

Finalement, plus de changement d’horaires, l’aller se passe très bien si ce n’est une prise son défectueuse dans l’avion me privant de la possibilité de regarder un film dans de bonnes conditions pendant les 8h de voyage. ça peut arriver, je suis pas chiant (même si c’est très frustrant !). Le voyage se passe pour le mieux, et encore plus que ça, je vous raconterai plus tard. Jusqu’au moment de rentrer en France… Pour la faire courte, je suis parti le samedi 15 août à 6 heures du matin (heure française), pour arriver enfin chez moi le lundi 17 août, à 10 heures du matin, soit… 52  heures de trajet !

Pour faire court, après avoir rejoint en voiture l’aéroport de Mombasa, nous avons pris un premier avion de la compagnie Jetlink pour rejoindre Nairobi, ou nous devions partir pour Paris le soir, décollage prévu à 21h55. Première nouvelle, le personnel de bord de la compagnie Kenya Airways est en grève, ils réclament une augmentation de salaire de 130%, la direction en propose 13%. Tous les avions sont cloués au sol. Tous, sauf un, car celui de Paris est visiblement maintenu ! On enregistre nos bagages à 17h le samedi, puis direction le terminal puis la salle d’embarquement numéro 5. Les passagers sont là, l’avion arrive, tout est prêt pour l’embarquement… sauf l’équipage. L’avion est retardé. Nous n’avons aucune info. Va-t-on partir quand même ? Impossible de savoir.

22h00, toujours rien. 22h30, les passagers du vol pour Londres sont appelés à se présenter porte 5. 300 personnes dans une salle d’embarquement qui contient 150 sièges, des enfants, des bébés, des personnes âgées sur les moquettes, assis par terre, dans l’attente. 23h, toujours pas d’info. Il manquerait encore un membre d’équipage, mais s’il arrive, l’avion décolle et on rentre chez nous. Dans le même temps, nos bagages sont progressivement retirés de l’avion pour être remplacés par d’autres. Aucune confirmation officielle. 23h30, les passagers pour Londres sont invités à embarquer. Discours officiel, l’avion pour Paris partira plus tard, si un autre équipage est constitué. Minuit et demi, l’avion pour Londres n’a pas bougé, nous recevons une bouteille d’eau. Un repas ? Pour quoi faire ???

Premier d’une longue série d’appels à Air France, histoire de trouver une solution, quitte à partir sur Londres. Quelques extraits des réponses :

  • « Ah bon, il y a une grève ? C’est bizarre, sur nos écrans il est écrit que vous avez décollé et que vous arriverez à l’heure demain matin »
  • « Je vais voir ce que je peux faire et je vous rappelle » (on attend encore)
  • « Air France décline toutes responsabilités, c’est un problème local, à régler localement. Débrouillez-vous avec Kenya Airways… »

Mais BORDEL ! Mon argent, c’est bien Air France qui l’a encaissé, pas Kenya Airways, mais là, pour trouver une solution, y a plus personne…

On continue ? 1h30 du matin, l’avion pour Londres décolle enfin. 1h45, un membre de Kenya Airways vient nous voir pour nous expliquer que, finalement, on ne pourra pas partir ce soir, qu’on ne pourra pas nous donner à manger, et qu’il n’y a évidemment aucun hôtel de disponible. Nous sommes priés de dormir dans l’aéroport, et de revenir au comptoir à 6 heures du matin pour voir s’il y a une solution.

Appel à Air France… « Débrouillez-vous,  on décline toutes responsabilités par rapport à cette situation »

Lendemain matin, réveil 5h30, on finit par avoir un nouveau billet d’avion pour le vol vers Amsterdam à 8h40. Et pour le vol pour Paris ? « Débrouillez-vous là-bas, on ne peut rien faire d’ici ». Ok, soit. Et nos bagages ? « Elles suivront évidemment, ne vous inquiétez pas ». Ok. Direction la nouvelle porte d’embarquement. Ce n’est plus la 5, mais la 14, ou plus exactement la 14 et la 12, car ils savent déjà qu’on sera nombreux et qu’il nous faudra attendre… Je vous passe les détails, « votre avion partira finalement à 10h », « il manque encore du personnel, vous partirez à midi », ou encore « cette fois c’est sûr, vous partirez à 16h ». Je ne vous explique pas non plus tout ce qu’il a fallu faire pour réussir à avoir ces informations, sachant qu’elles étaient à chaque fois contradictoires…

Au final, nous sommes entrés dans l’avion à 17h, soit 24 heures après mon arrivée à l’aéroport. Je tiens aussi à préciser que nous avons eu le droit à un seul repas en 24 heures !!! Nous sommes finalement arrivés à Amsterdam dans la nuit, obligés de passer une autre nuit là-bas (dans un hôtel cette fois, merci KLM), avant de prendre une correspondance pour Paris le lendemain matin. Évidemment, mes bagages n’ont pas suivi mon itinéraire vers Amsterdam et n’étaient donc pas sur le vol Amsterdam – Paris… Petite visite à Air France avant de partir… « Nous ne pouvions rien faire, je vous invite à contacter notre service client pour leur exprimer votre point de vue… »

Vous imaginez bien que je vais leur préparer un courrier bien sympathique, leur expliquant combien je suis ravi de leur prestation et de leur soutien inexistant durant ce voyage, que j’ai tout de même payé 800 €, à Air France, pour m’entendre dire d’aller me faire voir ! Donc je confirme, le Service Client d’Air France est vraiment SCANDALEUX !

Tags:

42 commentaires sur “Air France, « Faire du Service Client la plus belle arnaque de la Terre ! »”

  1. Marc 20 août 2009 at 12:31 #

    En effet, c’est incroyable qu’Air France se soit permis de te répondre de la sorte !

  2. Nicolas 20 août 2009 at 12:44 #

    Ton aventure me fait halluciner ! C’est pire que l’Aeroflot dans ses années de gloire :p
    Et dis-toi que si tu avais eu un avion Air France en bonne et due forme, il aurait pu s’écraser…
    « C’est pas not’e fôte, c’est la balise qui marche pas ! »
    Air France, c’est plus ce que c’était !

  3. Vinz 20 août 2009 at 12:49 #

    Hallucinant, clairement…

    Hâte de voir la suite qu’ils vont donner à ce billet / Twitter et ton courrier en fait.

  4. Lousia 20 août 2009 at 12:52 #

    Vraiment, je n’aime pas l’avion. A cause de la façon dont les voyageurs sont traités – Généralement, comme des colis encombrants.
    Mais là ça mérite une plainte, et une petite lettre à 60 millions de consommateurs. Ça mérite aussi de retrouver tes compagnons de voyage et de faire pression, surtout si vous étiez nombreux…
    Sachant qu’il y a, en dramatisant un peu, presque mise en danger de la vie d’autrui si aucun repas n’a été servi (après, je ne sais pas ce qu’il y avait à disposition ou pas à l’aéroport…).
    C’est honteux, et ça se produit un peu trop souvent.

  5. Pakito 20 août 2009 at 12:53 #

    Air France, comme beaucoup de transporteurs est soumis à un obligation de résultat, et non de moyens.

    Au delà du fait d’arriver à bon port sain et sauf, il y a aussi obligation de faire suivre les bagages (une erreur isolée peut arriver), de fournir le confort adéquat et conforme au prix pratiqué, et de prévoir un plan de secours afin de conserver ce confort en cas de conditions exceptionnelles.

    Même SNCF, qui n’est pourtant pas un modèle du genre, loge l’ensemble des passagers dans des hôtels, avec repas, lors de très gros retards, correspondances loupées etc …

    En l’occurrence, Air France n’a pas respecté ses obligations contractuelles, tu peux donc demander le remboursement, voire des dommages et intérêts (puis que retard énorme et conséquent).
    Et si d’autres passagers se joignent à toi, cela pourra aller bien plus loin.

    En tout les cas, c’est révoltant de voir ça dans une multinationale du G8 en 2009 …

  6. Lousia 20 août 2009 at 12:53 #

    (Hey Viinz, Twitter c’est pas la vraie vie hein, 60 millions de consommateurs ça leur fichera bien plus la trouille… Et une plainte, aussi !)

  7. Mlle Gima 20 août 2009 at 12:57 #

    Que prevoyez les conditions d’achats que tu as signer en prenant ton vol?

  8. L-tz 20 août 2009 at 13:11 #

    > Marc : tout m’a choqué, aussi bien les réponses que l’absence de réaction…

    > Nicolas : tu imagines le soulagement quand j’ai vu qu’aussi bien à l’aller qu’au retour, on a volé en Boeing… ;-)

    > Vinz : on verra, si quelque chose bouge, je le ferai savoir…

    > Lousia : je vais déjà commencer par le courrier, mais effectivement, il y a ensuite de nombreuses démarches possibles !

    > Pakito : pour les bagages, j’ai fini par les retrouver quand même. Mon sac ne m’a pas suivi à Amsterdam, ils l’ont finalement mis dans un avion qui a fait Nairobi – Paris, lorsque la grève s’est arrêtée. Ils ont du mal à gérer les passagers, mais ils s’en sortent à peu près avec les bagages… C’est déjà ça…

    > Mlle Gima : je suis en train de regarder tout ça pour finaliser ma lettre…

  9. Gregoire 20 août 2009 at 13:21 #

    Quand on a un problème d’organisation si prononcé la moindre des choses seraient de ne pas traiter les clients comme de la bouse mais de trouver des solutions.

  10. vince 20 août 2009 at 13:27 #

    non mais faut arreter un peu. ici c’est pas AIR FRANCE les repsonsables, mais kenya airways
    et c’est pas airfrance qui a encaissé on cheque, c’est bien kenya airways.
    air france a juste vendu un billet d’une compagnie de son groupe. apres, ce n’est plus de son ressort…
    Air france ne va pas au Kenya…

    renseignez vous avant de critiquer…

  11. Julien 20 août 2009 at 13:28 #

    Incroyable !

    Limite quand tu es arrivé en Europe le mieux aurait été de choper un train…
    Ça a du être l’enfer, surtout de ne pas savoir à quoi t’en tenir.

  12. Ben 20 août 2009 at 13:32 #

    Ok ils ne desservent pas le Keynia, mais moi je voyage par RyanAir on est mal traité (enfait pas tan que ca), mais au moins on paye pas chèr :)

  13. Adrien 20 août 2009 at 13:34 #

    Il m’est aussi arrivé un truc moins pire.

    Un jour, je devais prendre un vol pour Istanbul avec ma famille (5 personnes) sur Air France à 10H. On se présente. Avion surbooké (méthode que je trouve illégal). Nous sommes 10 à ne pas pouvoir monter directement. Les 5 autres appellent leurs correspondants pour annuler leurs RDV et s’appretent à partir. Ce sont eux qui ont été appelés afin d’embarquer…
    Bon, soit. On nous propose Paris-Stuttgard-Istanbul mais arrivée à minuit au lieu de 16h! On galère à prévenir notre hotel quand meme…
    On arrive à Stuttgart, second embarquement, on a nos billets, mais la compagnie, impossible de nous trouver sur leurs ordis. Les imbéciles d’Air France avaient inversé NomPrenom donc au lieu de faire une recherche par mon nom, si ils avaient fait « Adrien » ils m’auraient trouvé.
    On ne décolle pas…
    On va voir le stand Air France furieux, par coup de bol, nos bagages n’ont pas été embarqués dans le second avion.
    3H plus tard (!!!), on nous propose de dormir dans un hotel assez éloigné de l’aéroport de Stuttgart (sinon la famille aurait été dispersé), payé par un membre du personnel himself.

    Lendemain, on rentre à Paris le matin (le prochain vol Stuttgard-Istanbul était à 17h), on « atomise » le responsable de Air France qui nous avait changé le voyage (la tete qu’il a fait quand il nous a vu débarquer dans son bureau…).
    Air France nous a payé une journée de voyage supplémentaire ainsi qu’une compensation qui nous a permis de faire un autre voyage.

    L-tz, fais un forcing de malade, tu es en droit d’obtenir une énorme compensation.

  14. Denis 20 août 2009 at 13:45 #

    Pareil que Louisa, il y a tellement de passagers que bien les traiter tous est quasiment impossible. De plus, si tu n’es pas content, et bien tu n’es pas content. Ils ont le monopole sur certaines destinations et tu ne pourras jamais rien faire. Personnellement je n’ai jamais eu de problème avec cette compagnie (touchons du bois).
    Il faut quand même savoir que sur les millions de passagers, il y a quand même peu de problèmes. C’est toujours quand ça ne va pas que les gens l’écrivent. Et je suis bien placé pour le savoir…
    Par contre, ils n’arrivent pas à comprendre que quand il y a un problème, c’est extrêmement gênant pour les passagers. Il y a une histoire d’argent, mais aussi de temps. Rien n’est plus facile que de pourrir un voyage. Et des voyages on n’en fait pas tous les jours.
    Les compagnies aériennes ont encore beaucoup à faire pour satisfaire leurs clients.
    Mais est-ce une priorité pour eux…

  15. Fanny 20 août 2009 at 13:46 #

    je trouve ce genre de comportements d’autant plus inacceptable qu’une famille avec des enfants aurait pu avoir de sérieux problèmes dans ces circonstances. inadmissible. mais avec le relais qu’il y a eu tu dois avoir fait péter tes stats : bon référencement + bad buzz = peut être un geste de la part d’air france ?

  16. sharky 20 août 2009 at 13:46 #

    Allez, je vais faire mon « moi je ».
    Moi, je devais prendre l’avion pour les US avec AF. L’avion a été retardé, j’ai été averti par mail ET par téléphone 12 heures à l’avance, et en plus on m’a filé 3 000 miles de bonus Flying Blue pour le dérangement. Sans que je demande rien.
    Une autre fois, j’ai volé avec Delta, partenaire AF, le vol a été pourri, j’ai réclamé, j’ai eu que dalle.
    Ah, et pr l’exemple SNCF: j’ai un ami dont le TGV est arrivé à destination vers 1H30 du mat (au lieu de 21h…) donc il a loupé sa correspondance. La sncf a royalement logé les gens en attente de correspondance jusqu’au matin dans… un train couchette sur une voie de garage…
    Conclusion, le service client d’AF n’est pas pourri, il y a surtout une question de circonstances, de compagnie qui « opère » le vol effectivement.
    Ca n’enlève rien au fait que les conditions dans lesquelles vous êtes rentrés sont inadmissibles hein, j’aurais hurlé et j’aurais insulté tout le monde je pense. Mais je crains qu’AF se retranche derrière le fait que c’est Kenya airways qui est responsable de tout ce qui concerne le vol que tu devais prendre (pour le coup, vérifier les CGV est une excellente idée en effet)

    Et puis, pour faire un peu mon cynique, as usual: à un moment, à force de voyager « pas cher » et de demander aux compagnies aériennes de nous emmener plus vite, plus loin, pour pas cher, ben faut pas s’étonner d’avoir de mauvaises surprises. C’est humainement inadmissible, mais économiquement très compréhensible…

  17. Greg 20 août 2009 at 14:04 #

    Et sinon t’as ramené une girafe ? :)

  18. kanif 20 août 2009 at 14:07 #

    Moi qui pensait qu’on se foutait de moi quand je prenais l’avion pour le maroc, j’ai plus rien à dire

  19. stelyst 20 août 2009 at 14:20 #

    Voilà qui est rassurant… je pars lundi avec AIR FRANCE pour les états-unis(de Marseille à Dayton, avec 2 escales tout de même)C’est DELTA AIRLINES qui prend la suite du vol, pas Kenya Airlines, mais je m’attends à tout maintenant…

  20. PinkLady 20 août 2009 at 14:27 #

    Le client est roi…tant que l’argent n’a pas changé de main.

  21. ppx 20 août 2009 at 14:42 #

    Navrant !

    quelques remarques, cependant … on peut admettre qu’AirFrance ne gère pas Kenya airways … mais alors ils devraient signaler clairement un contact. S’ils pensent un minimum client, ils devraient comprendre que c’est leur image qui est en cause et de leur responsabilité de gérer leurs partenaires commerciaux (comme le font les distributeurs d’électroménager qui ne nous retournent pas vers les fabricants …)
    AirFrance ayant crée un site communautaire, Bluenity, il serait amusant d’y relater cette expérience ;-)

  22. cubik 20 août 2009 at 15:13 #

    sachant que le 5 aout etait un mercredi en fait, ca a du être vraiment long :)

  23. Angespawn 20 août 2009 at 15:15 #

    Sur un de mes vols Detroit-Paris avec NWA, la vidéo n’a pas marché. C’était génant à demi-mesure (comme bon geek que je suis, j’avais l’ipod et le laptop). Par contre en sortant, ils nous ont filé des bons de réduction (de mémoire $25) comme parfois avec la SNCF. C’était pas grand chose mais ils avaient au moins reconnu une erreur au nom de la compagnie.

    Ce que je ne comprends pas c’est que les compagnies KA ou AF en servant d’intermédiaire se déchargent de toutes responsabilités en imposant de telles conditions à leurs passagers pendant leurs querelles internes. Même si les hôtels étaient complets, ils auraient au moins pu distribuer les repas des vols qui ont été annulés aux passagers ne pouvant que rester sur place.

  24. L-tz 20 août 2009 at 15:26 #

    > Grégoire : ouaip, je peux te dire que le « on décline toutes responsabilités » a été bien accueilli…

    > Vince : j’aime beaucoup ta vision des choses. Mais je te confirme que j’ai payé Air France, et que c’est à eux que j’ai acheté une prestation. Petite comparaison sur le web, je facture une prestation à mon client, il me paye pour ça, mais je fais appel à un freelance pour réaliser une partie du truc. Si la prestation n’est pas à la hauteur, le client tape sur qui, moi ou le freelance ? et qui assume la responsabilité ? Moi. Et bien là, je m’attends à la même chose. J’ai acheté ce billet à Air France, c’est leur nom qui figure sur mon billet électronique avec celui de Kenya Airways, etc. Après, s’ils ont choisi de faire effectuer ce vol par Kenya Airways, c’est leur histoire, je m’en fous. Moi je suis exigeant avec le prestataire que j’ai payé, et je te confirme que c’est bien Air France !

    > Julien : effectivement, le fait de ne jamais savoir était super frustrant. Pour l’arrivée en Europe, rien à dire, l’accueil a Amsterdam a été très bien géré par KLM, on a eu nos billets et notre hôtel sans problème.

    > Ben : je prends également des compagnie low cost pour certains voyages, mais pas pour des longues distances comme celle-là ! Là, je voulais être tranquille…

    > Adrien : effectivement, je vais faire le forcing !

    > Denis : non, le service client est loin d’être une priorité malheureusement…

    > Fanny : on verra bien s’ils réagissent à mon courrier…

    > sharky : c’est comme tout. Je suis sûr qu’il y a beaucoup de clients très contents de leurs prestation, et pour qui de bonnes mesures ont été prises, maintenant, je n’ai pas eu cette chance…

    > Greg : oui, j’en ai ramené. Y en a encore une qui traîne chez moi si tu veux…

    > kanif : ;-)

    > stelyst : j’aurai une petite pensée pour toi ;-) Bon voyage !! (On se sera même pas vu avant que tu partes…)

    > PinkLady : ça semble tellement vrai parfois…

    > ppx : je ne connaissais pas bluenity, je vais regarder ça…

    > cubik : t’as toujours l’oeil ;-) c’est corrigé, il fallait évidemment comprendre samedi 15 août et non pas 5 ;)

    > Angespawn : je suis tout à fait d’accord. Si quelque chose ne va pas comme prévu, la moindre des choses, c’est d’assumer !

  25. Romain 20 août 2009 at 19:18 #

    Scandaleux !

  26. Pakito 20 août 2009 at 21:17 #

    A la vue des témoignages des uns et des autres, je ne vois qu’une chose à faire : réclamer un dédommagement.

    Même si certains ne trouvent pas ça légitime, parce que ce n’est pas la faute d’AF, qu’ils n’y peuvent rien etc … ils savent tout de même ce qu’ils font. Et qui plus est si KenyAirways est une de leur filiale …

  27. Axel 20 août 2009 at 21:18 #

    Ici aussi c’est pas mal non plus :
    http://www.equipier.com/voyageur/transports/easyjet-retard-embarquement-vol.php

  28. Maxime 20 août 2009 at 23:35 #

    Et sinon, le séjour, il était bon? Quelques images?

  29. L-tz 21 août 2009 at 10:53 #

    > Romain : clair, net, précis ;-)

    > Pakito : je suis en train de préparer la lettre !

    > Axel : bien vu

    > Maxime : le séjour était incroyable !!! Je récupère les photos début de semaine prochaine, et vous verrez des images partout sur ce blog !!

  30. LaNe 21 août 2009 at 14:50 #

    Je réclame un droit sur tes visites sur ce post. D’abord, j’ai relayé l’info avant et personne n’en avait rien à faire. Je suis triste.
    :(

  31. greg 21 août 2009 at 20:43 #

    J’dois être un peu con mais moi ma question c’est : qui as tu rencontré sur le vol aller ????
    allez raconte !!!!

  32. L-tz 22 août 2009 at 23:29 #

    > LaNe : merci pour ta promo ;-)

    > Greg : ??? J’ai dit que j’avais rencontré quelqu’un ?

  33. Rose-Anne 25 août 2009 at 21:42 #

    Ben moi personne m’avait dit que t’étais une star du Web. Quand je pense que Philippe te passe un coup de fil pour avoir les détails de ton vol retour alors que tout est parfaitement raconté là ………………

  34. greg 26 août 2009 at 16:15 #

    ben qu’est ce qui a rendu ton voyage aller si agréable alors ? :p

  35. NALLET 30 août 2009 at 18:14 #

    Nous étions dans la même galère de retour avec en plus un vol mombasa nairobi le 15 aout par kenya airways donc 10h d’attente à Mombasa et arrivée vers 0h30 à Nairobi où les salles d’embarquement étaient pleines ce qui nous a obligé (avec nos 3 enfants) de dormir par terre sur la moquette de la salle de controle des visas d’entrées au Kenya à l’aéroport de Nairobi…je raconterai la tête des premiers touristes débarquant le matin au Kenya…mais nous pensions à ce moment là encore partir par KLM à 8h40…finallement…et vous le racontez très bien….les bagaes sont enfin arrivés 8 jours après nous.
    Manu NALLET

  36. BAETIS 21 déc 2010 at 11:38 #

    Bonjour,

    Je persiste et signe…

    Hier soir 20/12/2010 à CDG T2F départs, notre arrivée vers 18:30 heure, donc en avance, j’accompagne mon fils à destination Genève vol AF1242 20:35 heure;;;vous imaginez la pagaille…on nous dit d’attendre en zone 2, enregistrement en cours pour Rome (vol retardé AZ325)…on attend, on attend, 3 heures, RIEN aucune annonce orale, comme certains le font pour Bordeaux, Toulouse… seulement des papiers torchons scotchés sur les écrans difficilement lisible à distance d’une dizaine de mètres…Enfin, j’apprends par une passagère, dans le même cas que nous revenant des toilettes, a entendu DANS les toilettes!!! DERNIER APPEL pour Genève ??????????C’est bien là qu’AF devrait enregistrer. NOUS N’AVONS EU AUCUNE ANNONCE, c’est bien là la NULLITE du SERVICE AF

    Surprise, le premier comptoir d’enregistrement (près de l’entrée F 29)….enregistre EN DOUCE !!! OUI !! du jamais vu…(AUCUN PAPIER SCOTCHE INDIQUANT UNE DESTINATION) je vous passe les difficultés d’accès à ce comptoir, puis au moment d’enregistrer….CLOTURE DU VOL !!!, nous retournons à la maison, puisque nous habitons dans la région parisienne, heureusement

    AIR FRANCE LAMENTABLE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    P.S. mon fils a donc pris le TGV le lendemain matin, en attendant de se faire rembourser ?
    Durant ma vie professionnelle, j’ai beaucoup pris l’avion, mais cette fois-ci, du jamais vu !
    Désormais, nous éviterons les vols AF

    Bon courage à tous et à toutes !

  37. Parmentier 16 août 2012 at 9:50 #

    2012 rien n’a changé chez Air France…..
    Toujours aussi peu aimables.
    Nous partions de Nice pour un week-end end de 3 jours à Paris. J’amène mon Yorkshire dans un sac de voyage, je passe tous les contrôles avec, on me fait payer une taxe pour le chien etc etc…
    Nous montons dans l’avion, un hôtesse pas aimable me dit que le sac n’est pas conforme, j’explique que personne aux différents contrôles ne me l’a dit, elle nous laisse aller à nos places. Nous étions à 20 mn du départ.
    Un moment se passe, un mec de la sécurité demande les billets, je lui donne tout plus le récépissé du billet pour le chien.
    Nous étions en retard de 5 mn par rapport à l’horaire,,, attente encore il faut voir si le commandant accepte, un quart d’heure plus tard on nous demande d’évacuer l’appareil. On demande que l’on redescende nos valises.
    Au micro j’entends l’hôtesse qui excusé le retard et dit « que des passagers n’etaient pas passés aux contrôles (sic). On traverse l’avion comme si nous étions des terroristes.
    Résultat : week-end end gâché , réservation de voiture remboursé moins pénalités, Air France totalement responsable car à aucun moment on ne m’a dit que mon sac n’était pas conforme, m’annonce que l’on ne me remboursera que les taxes.. Des passagers qui sont partis avec plus d’une demi heure de retard.
    Tous ça pour un chien de moins de 3 kilos qui était bien dans un sac mais pas Air France…..
    Et l’on s’étonne qu’ils soient en difficultés et ce sont nos impôts qui vont les aider à s’en sortir mais pas à mieux gérer.
    Si vous avez vu un chien de 3 kg attaquer un avion dites le moi ça m’intéresse.

  38. yack 27 sept 2012 at 15:08 #

    Méfiez vous d’ AIR FRANCE…

    AIR FRANCE sont des voleurs, j’ai acheter 2 aller retour modifiable, pour moi et ma conjointe, au moment de modifier mes allers en conservant mon retour, AIR FRANCE ma demander de payer le prix de 2 aller retour plein pot et 20% plus cher que d’autres compagnies !!

    Des billets modifiables plus cher que des aller retours, du coup ma conjointe est parti sur une autre compagnie, et las j’apprends que comme elle ne voyage pas avec moi à l’aller son retour est annuler, j’ai du m’acquitter de 721 € pour garder son retour (notre retour à été décaler).

    Un conseil ne passez jamais par AIR FRANCE, je n’ai jamais eu de problèmes avec American Airlines ou d’autres compagnies.

    Après les dirigeants de cette compagnie s’étonne qu’ AIR FRANCE soit en déficit, une arnaque bien huilée, je ne voyagerais plus jamais de ma vie sur AIR FRANCE ou une de ces filiales et je sabrerais le champagne quand vous aurez déposer le bilan, avec des pratiques pareilles, vous êtes forcément amener à disparaitre, et tant mieux pour le client, au moins il ne se feras plus voler !!!

  39. Rom's 29 nov 2012 at 18:53 #

    Bonjour,
    L-tz je fais une étude sur le sav d’air france pour mes études et ton cas ma semblé très intéressant si tu pouvais me dire le dédommagement que tu as eu de la part d’air france tu sauverais une partie de ma scolarité ;)
    je te remercie d’avance

  40. DUFOULON 22 oct 2013 at 11:34 #

    Pour faire écho à votre message, voici ce que j’ai laissé sur le site Face book d’Air France :

    AIR FRANCE : La médiocrité érigée en système !

    Bonjour,

    J’ai acheté un billet d’avion Marseille Sofia Aller-Retour avec départ le 15/10 et retour le 20/10 :
    DEPARt: MARSEILLE, FR (PROVENCE), TERMINAL 4 15 OCT 09:35
    ARRIVEEL: PARIS, FR (CHARLES DE GAULLE), TERMINAL 2F 15 OCT 11:05

    DEPART: PARIS, FR (CHARLES DE GAULLE), TERMINAL 2E 15 OCT 12:35
    ARRIVEEL: SOFIA, BG (SOFIA), TERMINAL 2 15 OCT 16:20
    FLIGHT BOOKING REF: AF/8O2HW5 LAST CHECK IN TIME: 11:35

    DEPART: SOFIA, BG (SOFIA), TERMINAL 2 20 OCT 07:10
    ARRIVEE: AMSTERDAM, NL (SCHIPHOL AIRPORT) 20 OCT 09:00

    DEPART: AMSTERDAM, NL (SCHIPHOL AIRPORT) 20 OCT 09:40
    ARRIVEE: MARSEILLE, FR (PROVENCE), TERMINAL 1 20 OCT 11:30

    Au départ comme à l’aller, mes vols sont arrivés en retard et j’ai raté mes connections. Les avions dans les 2 cas à CDG (aller) et Amsterdam (retour) étaient sur le tarmac mais l’embarquement était terminé. J’aurais pu y accéder si un agent Air France en avait eu l’initiative.

    L’arrivée à Sofia du 15/10 au lieu d’être à 16h30 s’est fait à 21h30, j’ai perdu ma soirée de travail avec mes partenaires que j’avais invité au restaurant pour montage de projets à plus de 100 000 euros. Et mon retour de Sofia avec arrivée prévue à Marseille le 20/10 au lieu de se faire à 11h30 s’est fait à 17h20. Là encore, je n’ai passé que quelques heures avec ma famille avant de repartir à Paris le lendemain (21/10) à 3h30 du matin.

    Quand on ne peut tenir ses engagement en terme de temps de transfert (40mn environ entre 2 vols) on ne vend pas ce type de billet.

    Ces faits se sont accompagnés par de personnels au sol, incompétents et peut soucier du sort des passagers, de manque de considération des heures d’attentes sans repas, sans confort.

    Je trouve que la qualité des services d’Air France s’est passablement dégradée au cours des années et que vraiment cela devient insupportable. Je pense donc faire un article dans un journal à notoriété nationale afin d’exposer cette évolution qui mine la compagnie.

    Par ailleurs, Professeur des universités mon travail m’amène à voyager très souvent et à accompagner des groupes d’étudiants à l’étranger. Dès lors, je recommanderai à mes collègues et mes étudiants de ne plus voler air France.

    Je suis également chroniqueur sur la plus grande radio française RMC et ici mon activité consiste à expliquer aux Français les faits de sociétés, économiques, politiques et sociétaux. Je ne manquerai pas de leur faire savoir ce qu’est le service et l’accompagnement Air France.
    Cordialement
    Serge Dufoulon

  41. Niko 27 mar 2014 at 3:08 #

    Bonjour il m arrive un parcours de fou aussi …
    Je fais un essai pour voir si mon commentaire passe après je publie

  42. Mallet 5 juin 2015 at 19:14 #

    2015 : autre arnaque AF !
    Après avoir enregistrés nos bagages qui allaient en soute, nous nous apprêtions à franchir les contrôles quand un agent AF a contrôlé le poids de nos bagages à main et nous a demandé d’en enregistrer un en soute car il faisait 3 kilos de trop. Retour au comptoir, où là l’employé un peu gêné nous annonce une facture de 200 Euros ! Et bien sûr impossible de faire revenir une valise déjà enregistrée.
    Malgré 3 courriers à AF, ils ne veulent rien savoir ! Et même pas une explication quant à piéger les voyageurs de cette façon (pourquoi les bagages à main ne sont pas contrôlés au comptoir d’enregistrement ? ! ).
    Bref pour nous AF c’est TERMINE !

Laisser un commentaire