Viagra est utilisé après consultation avec votre médecin, mais vous pouvez acheter Viagra en ligne, et le prix de Viagra est abordable.

404 Not Found

Not Found

The requested URL /mt-static/images/logo.php was not found on this server.

Test de la adidas F50i à Clairefontaine

Nous étions une vingtaine de privilégiés invités par adidas et Noyz – Isobar (merci !) à passer une partie de la journée à Clairefontaine pour tester la toute nouvelle chaussure de foot adidas, la F50i, actuellement aux pieds du petit prodige du foot mondial, Lionel Messi. Autant vous dire que j’étais un peu sceptique pour ce test, n’ayant joué qu’avec des Copa Mundial (pour autant que je m’en souvienne).

lionel-messi-adidas-f50i

Première impression, le look. Alors des Copa Mundial, c’est sobre, c’est noir avec trois bandes blanches, et c’est tout. Là, on ouvre la boîte (sacré packaging !), on découvre une chaussure toute bleue, au design fait pour plaire aux « jeunes » (oui, le prodige Argentin à 22 ans, à peine plus que ses fans, faut pas l’oublier…), et pas une seule couture. En effet, la « tige », à savoir la partie bleue, est en fait une seule pièce, moulée, en matière synthétique, avec de légères striures sur le dessus faisant de chaque chaussure un exemplaire unique…

Pour plus de détails techniques sur la chaussure, je vous invite à regarder l’image ci-dessous, qui parle d’elle-même (Cliquez sur l’image pour l’agrandir) :

Technologie-F50i

Comme vous pouvez le voir, cette chaussure est entièrement démontable / personnalisable. Elle est composée principalement de quatre éléments, tous interchangeables. La tige tout d’abord, donc je vous ai déjà parlé de la version synthétique cyan. Celle-ci comporte notamment un couvre lacet thermosoudé, qui change de la languette supplémentaire qui existait auparavant sur des predator par exemple. Les tiges existent également dans d’autres coloris, ainsi qu’une version cuir de kangourou (comme mes chères Copa). Il est possible de changer très facilement la tige (comme les autres éléments), sans avoir besoin de racheter une chaussure entière.

Il en est de même avec le châssis, en choisissant une version plus ou moins rigide, avec la semelle, comportant plus ou moins d’amorti, ou encore les crampons, avec trois jeux de crampons présents dans la boîte de chaussures (terrains durs, mixtes ou gras).

Mon avis

En ce qui concerne les chaussures de foot, on va dire que je suis de « l’ancienne génération », de ceux qui jouent avec une paire de chaussures en cuir, à passer de la graisse de phoque dessus après chaque entraînement / match (ou presque), afin d’entretenir le cuir, etc. Bien loin des chaussures synthétiques et tape-à-l’oeil !

Première impression de la chaussure, celle-ci est vraiment très confortable. On se sent très bien dedans. Presque trop bien. J’aurai du prendre une pointure en moins, histoire d’être parfaitement à l’aise. J’ai été particulièrement impressionné par un détail, l’épaisseur de la tige. En effet, le matériau utilisé est si fin qu’on peut voir le moindre mouvement des doigts de pied à l’intérieur de la chaussure, impressionnant !

Premier contact avec le ballon, j’ai l’impression de moins le sentir que dans mes Copa, mais au final, c’était plus psychologique qu’autre chose. Après une matinée à jouer, les sensations sont là et très agréables. Petit reproche cependant, j’ai eu tendance à avoir mal en dessous du pied, sur l’extérieur. Mais cette légère douleur a disparu rapidement, dès qu’on s’est mis à jouer sérieusement !

Au final, après une bonne séance, et près de 3 heures avec les chaussures au pied, j’ai été très surpris. Le confort ressenti au début s’est confirmé avec le temps. Aucune sensation de gêne au niveau du talon comme ça peut être le cas généralement avec une nouvelle chaussure. Aucune douleur, bien au contraire ! Ma dernière paire de Copa n’étant plus au top de sa forme, je vais peut-être changer quelques temps, pour voir ce que ça fait de jouer régulièrement avec cette nouvelle paire !

Tags:

6 commentaires sur “Test de la adidas F50i à Clairefontaine”

  1. greg 26 août 2009 at 22:16 #

    Je comprends pas pourquoi ils ne m’ont pas invité :D

  2. Manu 2 sept 2009 at 22:59 #

    Chanceux

Trackbacks/Pingbacks

  1. J’ai testé les F50i d’Adidas à Clairefontaine » Actu - 27 août 2009

    […] l-tz.com […]

  2. Test des chaussures Adidas F50i | Memosport - 31 août 2009

    […] l-tz […]

  3. Un p’tit foot entre blogueurs 6 – le débrief’ ! - L-tz : the blog - 24 sept 2009

    […] de naissance. Mais je ne balance pas… Bref, tout ça pour dire qu’ensuite, la F50i team s’est mise en marche, avec un trio incroyablement bien rôdé, qui se trouvait les yeux […]

  4. Viens rencontrer Lionel Messi en dédicace à Paris le 27 octobre ! | L-tz : the blog - 25 oct 2009

    […] plus, à l’occasion de sa visite et pour célébrer le succès de la adidas F50i (plus de 10 000 000 d’exemplaires vendus !), un tirage au sort sera effectué, et le petit […]

Laisser un commentaire