Viagra est utilisé après consultation avec votre médecin, mais vous pouvez acheter Viagra en ligne, et le prix de Viagra est abordable.

404 Not Found

Not Found

The requested URL /mt-static/images/logo.php was not found on this server.

L’humilité du macho en Vélib’… ou pas…

Comme je vous l’avais annoncé récemment, j’ai récemment décidé de privilégier le Vélib’ comme moyen de transport, histoire de me préparer un peu mieux pour l’ascension du Mont Ventoux. Première étape hier soir, avec une soirée de l’autre côté de Paris. Au moment d’y aller, je me décide donc, dans un grand élan de motivation, de laisser le scooter sur place et de prendre le vélo pour relier aller des Batignolles à Saint Sulpice, soit un parcours de facile 50 bornes ! Au moins !

Passé la première et difficile étape qui consiste à trouver un Vélib’ en état de marche, je me suis donc mis en route, non sans une certaine appréhension du au fait que j’allais passer par la place de la Concorde et que j’avais déjà failli y rester une fois… Je descends tranquillement la rue de Rome, sifflotant, heureux de voir qu’en fait, le vélo, c’est super facile, quand soudain…

Alors là, vous vous attendez à un truc super grave, genre, un camion grille un feu rouge, je l’évite de justesse sur une roue tout en l’insultant et en sauvant la vie des 2 passants effrayés, mais non. Si c’était arrivé, je n’en aurai pas parlé sur ce blog, je suis modeste quand même… Bref, je disais donc qu’au moment où je descendais tranquillement la rue de Rome, un autre Vélib’ a osé me dépasser, et en plus, il était piloté par une fille… UNE FILLE !

N’écoutant que mon honneur et mon ego surdimensionné n’acceptant absolument pas de se faire dépasser par une fille, j’ai donc accéléré, l’air de rien, histoire de ne pas me laisser distancer, pour revenir à sa hauteur au niveau du feu rouge suivant. Et là, BIM ! Je la grille au démarrage, l’air de rien, même pas en danseuse. Ça flingue les cuisses, mais l’honneur est sauf ! La classe. L’homme est devant, la femme admire ma sportivité et s’incline. Tout va bien. J’arrive place de la Madeleine, les feux sont verts, je continue de rouler à un rythme soutenu, histoire de bien lui montrer qui c’est le patron !

Feu rouge suivant, en plein milieu de la place de la Concorde. Je m’arrête, satisfait, un petit sourire en coin en regardant les Champs Elysées, tout va bien. Et là, elle s’arrête à côté de moi ! A ma hauteur ! Genre elle veut bien me montrer que je ne l’ai pas semée. Ok, j’ai compris son manège. Elle veut jouer à ça, je vais lui montrer ce que c’est un vrai mec ! Le feu passe au vert, je la laisse sur place grâce à mon départ fulgurant, et j’insiste. Je ne ralentis pas. Je traverse la scène Seine, j’arrive sur le Boulevard Saint Germain, je conserve une bonne vitesse de pointe, cette fois, c’est sûr, elle a compris !

Au bout de 30 secondes, je me retourne, histoire de voir où elle est si je ne vais pas être renversé par un taxi dans les prochaines secondes. Et là, je la revoie, une dizaine de mètres derrière, tranquille. Elle me provoque, c’est sûr. Mais j’étais bien décidé à ne pas me laisser faire. J’ai donc accéléré jusqu’à me retrouver coincé au feu rouge suivant. J’avais pris suffisamment d’avance. Jusqu’au moment où je l’ai vu arriver juste derrière moi, comme une fleur. Ni une, ni deux, n’écoutant que mon courage et mon envie de lui montrer que j’étais le plus rapide, j’ai… lâchement démarré au feu rouge pour prendre de l’avance. Pour finir, je me suis arrêté deux rues plus loin, j’étais arrivé… le premier ! Et ouais, LE PREMIER ! C’est ça un vrai mec !


Crédit photo

Tags: ,

19 commentaires sur “L’humilité du macho en Vélib’… ou pas…”

  1. LaNe 4 fév 2010 at 12:58 #

    T’as des c*uilles, ça c’est sur !

    (mais LAULE :p)

    Un vrai mec ? on en reparle avec un string et un masque hydratant ? ;)

  2. Romain 4 fév 2010 at 13:03 #

    Vécu !

  3. Jules 4 fév 2010 at 13:05 #

    Mon Dieu, vécu aussi…

    Par contre, petit joueur : des Bat à Saint Sulpice, ça DESCEND ! Essaie de le faire dans l’autre sens, on en reparle ;)

  4. ElooOO°° 4 fév 2010 at 13:07 #

    T’es sûr qu’elle te provoquait et que c’était pas juste ton imagination de macho-j’ai-le-plus-grand-zizi-du-monde ?

    Parce que perso, je fais beaucoup de Vélib et tout ce qui m’intéresse, c’est de kiffer la vibe en bicyclette et arriver saine et sauve. Je ne fais la course avec personne, même pas les mecs qui me dépassent en glonflant les pec’. Voilà voilà… :)

  5. L-tz 4 fév 2010 at 13:12 #

    > LaNe : je m’en fous, j’ai fini devant elle, c’est tout !

    > Romain : héhé… je pense qu’on n’est pas les seuls ;-)

    > Jules : je l’ai fait dans l’autre sens pour rentrer… mais au retour, j’ai contrôlé la fille qui faisait du vélo avec moi sans problème, elle est moins douée que moi sur un vélo (je balance pas de noms mais suivez mon regard…)

    Par contre, être en difficulté dans l’ascension de la rue de Rome, c’est pénalisant quand on prévoit le Ventoux ?

    > ElooOO°° : c’est sûr, elle me provoquait… les filles sont fourbes, on le sait…

  6. philippe 4 fév 2010 at 13:18 #

    L’humilité c’est bien le maitre mot.
    Non seulement quand tu fais la course avec jeannie longo (bravo) mais aussi quand tu te frottes aux automobilistes.
    J’hésite à poursuivre l’aventure depuis qu’un soir de décembre dernier j’ai roulé sur le capot et fendu le pare brise d’un chauffard (ça rime avec connard) qui m’avait coupé la route aux abords de Luxembourg. 3 agrafes dans le crâne c’est pas cher payé mais j’ai sans doute grillé mon joker. Tu seras bien plus peinard dans les lacets du ventoux ;-)

  7. Jules 4 fév 2010 at 13:38 #

    @Eric : La rue de Rome, c’est du plat ! En comparaison, le mont Ventoux c’est carrément une pente à 90° ;)

  8. cubik 4 fév 2010 at 13:46 #

    mais quel branleur!
    et stp, dis moi que tu traversais la Seine plutôt >)

  9. Denis 4 fév 2010 at 14:11 #

    Manquer de se casser la gueule ou se faire renverser pour l’honneur…
    Tu n’as pas dit si elle était mignonne.
    La photo est canon, même si je sais qu’elle n’est pas de toi. Tu ne sais pas les prendre mais tu sais les choisir.

  10. L-tz 4 fév 2010 at 15:23 #

    > philippe : ah oui, 3 agrafes, il ne t’a pas raté le mec quand même ! Heureusement qu’il n’y a pas trop de chauffard dans le Ventoux (j’espère !)

    > Jules : tu m’aides, je suis super optimiste là !

    > Cubik : mais tu n’as pas compris, c’était tout à fait volontaire, je traversais la scène de mes exploits ;-)

    > Denis : oui, la fille était mignonne, je dois le reconnaître… Pour la photo, je suis obligé de les emprunter ailleurs, sinon, c’est pas possible, c’est tout flou ;-)

  11. Louisianne 4 fév 2010 at 16:46 #

    Trop drôle on s’y croirait, j’ai bien rigolé !

  12. Le Tribulateur 4 fév 2010 at 23:49 #

    Bon, mais t’as choppé ou pas? Hein? Dis?
    :P

  13. Mordax 5 fév 2010 at 19:28 #

    « j’ai… lâchement démarré au feu rouge »

    Non, y’a triche là !

  14. L-tz 5 fév 2010 at 19:29 #

    > Louisianne : rigoler des malheurs, bravo !

    > Le Tribulateur : mais non, j’allais bien trop vite pour ça ! ;-)

    > Mordax : aux grands maux les grands remèdes comme on dit ;-)

  15. Fanny 10 fév 2010 at 17:00 #

    mdr

    (c’est sans doute le pire commentaire de ma vie mais que répondre à un mec qui a fait la course en Vélib !! quoi)

  16. benji 11 fév 2010 at 21:55 #

    et sinon y’a le VTT, plus cool au ventoux…

  17. nicolas 13 fév 2010 at 13:36 #

    Énorme cette tranche de vie…j’aurais voulu voir ça et surtout le visage de l’homme satisfait!!!!

  18. L-tz 15 fév 2010 at 11:31 #

    > Fanny : ptain, mais faire la course en vélib’, c’est se sentir libre… …. …. euh… … … on va oublier cette réponse, hein ;-)

    > Benji : je sais pas vraiment si y a un truc cool dans l’ascension du Ventoux…

    > Nicolas : ah je peux te dire que les gens ont du le voir, j’avais le sourire pendant un bon moment (un peu teinté de honte, mais le sourire quand même !)

  19. mistersuperolive 20 fév 2010 at 8:26 #

    Alors ça c’est drôle! C’était Jeannie Longo ma parole?

Laisser un commentaire