Viagra est utilisé après consultation avec votre médecin, mais vous pouvez acheter Viagra en ligne, et le prix de Viagra est abordable.

404 Not Found

Not Found

The requested URL /mt-static/images/logo.php was not found on this server.

Exposition Pierre Soulages à Beaubourg / Centre Pompidou : une belle découverte

L’art abstrait et moi, en général, on n’est pas très potes. Oui, je dois reconnaître que j’ai du mal à m’extasier devant trois traits dessinés au hasard sur une toile, ce que je trouve en général aussi intéressant qu’un monochrome de chez Whiteman ou un Kundelich… Alors quand, en plus, l’artiste est connu pour ne travailler qu’avec une seule couleur, le noir, j’avoue que j’étais plus que sceptique… Et bien j’avais tort !

Voilà donc plus d’un demi-siècle que Pierre Soulages consacre sa vie au noir. « Pourquoi le noir ? La seule réponse, incluant les raisons ignorées, tapies au plus obscur de nous-mêmes et des pouvoirs de la peinture, c’est PARCE QUE. » (Pierre Soulages, 1986). L’exposition retrace donc le travail de l’artiste au fil du temps, depuis la fin des années 40 à nos jours.

Si je n’ai pas du tout accroché aux premières oeuvres de Pierre Soulages exposées, j’ai beaucoup apprécié son évolution. Progressivement, le noir a pris une place plus importante, pour progressivement éclipser d’autres couleurs (blanc, voire même parfois, bleu ou rouge), avec un véritable travail sur les textures. Peu à peu, le reflet de la lumière sur la toile devient une véritable composante de l’oeuvre, pour aboutir à un nouveau style de peinture que lui-même décrit comme l’Outrenoir. « Outrenoir, pour dire : au-delà du noir, une lumière reflétée, transmutée par le noir ».

L’exposition dispose d’un très grand nombre de toiles de Pierre Soulages, de toutes tailles, avec une composition allant jusqu’à 6 mètres de large et 2m50 de haut. On peut cependant regretter de ne pas toujours avoir suffisamment de recul pour apprécier au mieux le travail de l’artiste…

Au final, j’ai bien apprécié cette expo, bien plus que ce à quoi je m’attendais, du coup, je vous invite à y faire un tour tant que l’expo est en place (soit jusqu’au 8 mars). Je vais finir ce petit article par une autre citation de Pierre Soulages que j’ai beaucoup appréciée : « La réalité d’une oeuvre, c’est le triple rapport qui s’établit entre la chose qu’elle est, le peintre qui l’a produite et celui qui la regarde. » (Pierre Soulages, 1976)

PS : et sinon, pour les filles qui cherchent encore une bonne raison d’aller voir l’exposition, celle-ci est sponsorisée par Nespresso… Peut-être que vous aurez la chance d’y croiser Georges ?


Exposition Soulages
Centre Pompidou
14 octobre 2009 – 8 mars octobre 2010
Ouvert tous les jours sauf le mardi
11h00 – 21h00
Tarif plein 12 € / tarif réduit 9 €

Tags: , ,

11 commentaires sur “Exposition Pierre Soulages à Beaubourg / Centre Pompidou : une belle découverte”

  1. petite parisienne 15 fév 2010 at 23:13 #

    Mais elle est nulle la dernière remarque! Sinon oui moi qui suit plus archéo que art contemporain elle a l’air vraiment bien! Je vais bientôt me faire ma propre opinion ;-)

  2. Denis 16 fév 2010 at 0:04 #

    C’est d’ailleurs dans le noir, ou plutôt devrais-je dire le non blanc que l’on voit le mieux les couleurs….

  3. stols 16 fév 2010 at 4:44 #

    Héhé ça a été un de mes « rares » moments culturel lors de mon passage à Paris j’avais été assez époustouflée des différentes « couleur » peut être tonalité que pouvait prendre le noir!

  4. L-tz 16 fév 2010 at 10:30 #

    > petite parisienne : rhooo, dis-moi que t’aimerais pas croiser Georges… petite menteuse ;-)

    > Denis : oui, c’est assez impressionnant d’ailleurs !

    > stols : t’es rentrée quand ??? tout à fait d’accord avec toi, c’est vraiment surprenant de voir ce qu’il est possible de faire avec du noir, des textures différentes et de la lumière…

  5. LaNe 16 fév 2010 at 11:42 #

    Un post sur les JO chez moi et un post sur l’art contemporain chez toi… c’est le monde à l’envers ;)

    Je préfère ses premiers tableaux pour ma part, ou plutôt la période intermédiaire. Mais le travail sur la matière est saisissant…

  6. petite parisienne 21 fév 2010 at 22:02 #

    Non, non c’est vrai!!!! Je le trouve pas si craquant que ça !!! (je suis difficile en matière de garçons:p)
    Pour soulages! J’ai adoré! :)

  7. ju 24 fév 2010 at 12:43 #

    Je suis de la ville de Soulages, j’ai eu le plaisir de voir, revoir, re-re-re-etc… voir !
    On ne s’en lasse pas !
    Contente que ça vous ait plu. prochaine étape, un petit voyage à Sète pour un pélerinage dans son atelier ?

  8. L-tz 24 fév 2010 at 12:50 #

    > LaNe : tu es devenue une fan de sport maintenant, assume ;-)

    > petite parisienne : content que tu aies apprécié aussi !

    > Ju : c’est pas la porte à côté Sète, mais pourquoi pas ;-)

  9. petite parisienne 24 fév 2010 at 15:04 #

    Oui! A tel point que je vais y retourner!!! :) (j’ai trop papoté la 1ere fois :p) (des vac culturelles dans le sud, ça c’est une idée aussi! ;-))

  10. durand 28 fév 2010 at 12:16 #

    Le sponsor nespresso c ‘est du serieux? C’est drole.Rien que pour ca je n ‘irais pas….je suis une fille et nespresso n’a rien d ‘abstrait pour moi,ca me rends malade!!

  11. L-tz 1 mar 2010 at 20:26 #

    > petite parisienne : on va s’organiser des vacances groupées ;-)

    > durand : oui, Nespresso, c’est vrai, sûrement dans le cadre d’un projet de mécénat ou autre… J’avoue que ça ne m’a pas plus dérangé que ça !

Laisser un commentaire