Viagra est utilisé après consultation avec votre médecin, mais vous pouvez acheter Viagra en ligne, et le prix de Viagra est abordable.

404 Not Found

Not Found

The requested URL /mt-static/images/logo.php was not found on this server.

8 à 10 % de dyslexiques dans la population française

Je crois que ce n’est un secret pour personne, je suis assez attaché à la langue française, et surtout au fait de ne pas la massacrer lorsqu’on écrit quelque chose*. Si je vous dis ça, c’est entre autre parce que, dans mon boulot, je m’occupe d’une communauté assez active, sur la course à pied. Sur ce site, les gens peuvent commenter, poser des questions, y répondre, publier des chroniques, etc. Bref, autant d’occasions de me rendre compte que, si certains ne savent simplement pas écrire, des fautes que je qualifierai plutôt d’ordre « dyslexique » sont extrêmement fréquentes

Des lettres inversées, des mots oubliés, autant de détails qui laissent à penser que ce n’est pas simplement une mauvaise connaissance de la langue française qui provoque ces fautes. Je me suis donc renseigné un petit peu sur l’ampleur de la dyslexie en France. Que ce soit sur wikipedia ou l’internaute, j’apprends que 8 à 10% des français sont touchés par ce phénomène (jusqu’à 12% même, d’après wikipedia). Je trouve ça énorme, mais du coup, je comprends mieux pourquoi j’ai l’impression de voir souvent ce genre de fautes…

De mon côté, avec ma maigre connaissance du problème, je ne connaissais que l’orthophonie comme méthode de traitement, mais j’ai du coup appris qu’il y en avait d’autres, basées sur les sons, les sens ou encore les troubles posturaux. Bref, de plus en plus de traitements envisagés. Ce que j’ai appris également, et ce dont je n’avais aucune idée, c’est que plusieurs hommes célèbres ont souffert de dyslexie, sans que cela soit un problème pour eux ! Je ne vous parle pas de n’importe qui, car cela concerne Albert Einstein, Steven Spielberg ou encore Gustave Flaubert !

Du coup, quand j’ai une petite baisse de motivation au vu de toutes ces fautes, je me dis que finalement, j’ai peut-être un génie / futur génie parmi mes contributeurs, et ça passe !

* Cela ne m’a pas empêché de faire beaucoup trop de fautes à mon goût lors de la dictée Bescherelle, mais c’est une autre histoire.


Crédit photo : et

7 commentaires sur “8 à 10 % de dyslexiques dans la population française”

  1. LaNe 3 sept 2010 at 16:30 #

    Je veux bien Sorkazi comme praizident en 2012.

  2. sharky 3 sept 2010 at 16:39 #

    le truc « rigolo », c’est que le cerveau du lecteur, pour les mots « connus » ou en fonction du sens général de la phrase ou du contexte, compense la dyslexie.
    exemple, sur la photo de la place de parking, j’ai vraiment cru lire « payant », et je me suis demandé ce que venait faire la photo dans ce post, avant de me rendre compte que c’était « paynat », parce que mon cerveau a identifié le contexte et a corrigé tout seul.
    je me souviens avoir lu quelque part que ça ne fonctionnait que si la première et la dernière lettre du mot étaient à la bonne place, ceci dit…

  3. LaNe 3 sept 2010 at 16:47 #

    (j’ai eu exactement la même réaction que Sharky, comprenais pas le rapport avec le parking jusqu’à ce que j’insiste et que je réalise…)

  4. L-tz 3 sept 2010 at 18:20 #

    > LaNe : t’ai kon !

    > Sharky : oui, j’ai déjà lu ça aussi concernant la première et la dernière lettre d’un mot ! Notre cerveau est trop intelligent !! ;-)

  5. philippe 3 sept 2010 at 20:09 #

    j’ai moi aussi été longtemps un ayatollah de l’orthographe même si comme tout le monde je commets des fautes. mais j’ai appris à me détacher un peu de ce qui avait tendance à fausser mes relations avec les auteurs d’écrits truffés de fautes. cela dit tout n’est pas pardonnable.
    concernant la dyslexie c’est effectivement troublant de voir des gens se rendre coupables de fautes grossières alors qu’ils maitrisent parfaitement leur discours.

  6. morgane 12 sept 2010 at 23:47 #

    si je puis me permettre, tu parles de dysorthographie là.. non pas de dyslexie (qui est un trouble développemental et durable concernant la lecture)…

  7. L-tz 13 sept 2010 at 10:46 #

    > Morgane : tu peux te permettre ;-) Effectivement, la dysorthographie serait le bon mot, mais j’ai préféré parler de dyslexie car c’est le trouble le plus connu, et dans la majorité des cas, ils sont liés (d’après ce que j’ai pu lire ici et là en rédigeant l’article). Mais merci de la précision !

Laisser un commentaire