Viagra est utilisé après consultation avec votre médecin, mais vous pouvez acheter Viagra en ligne, et le prix de Viagra est abordable.

404 Not Found

Not Found

The requested URL /mt-static/images/logo.php was not found on this server.

Un rêve de gosse…

Vendredi 1er juillet, 12h54. Je gare mon scooter avenue Gordon Bennett, devant l’entrée des Mousquetaires de Roland Garros. Depuis que je suis à Paris, j’ai eu de nombreuses occasions de me rendre dans les allées de ce tournoi mythique, mais jamais comme ce jour-là. En effet, ce n’était pas pour regarder des matchs, mais bien pour jouer sur la terre-battue parisienne que je suis arrivé Porte d’Auteuil ! Quand je repense aux 10 ans que j’ai passés à jouer en club et à rêver de ce tournoi, autant vous dire que je ne suis pas resté indifférent.

Tout commence par le court n°1, probablement le court qui me fait le plus rêver de Roland Garros. Un « petit » court par rapport au Chatrier ou au Lenglen, mais qui accueille tout de même jusqu’à 3500 personnes pour un match, le tout dans une forme arrondie qui offre beaucoup de proximité avec les joueurs. Mais à défaut de jouer dessus, (ils ont préféré laisser un joueur du Top 20 français s’entraîner dessus à ma place, quel scandale !), je me suis contenté des vestiaires (les vestiaires du court n°1 !!!). Bref. Le temps de se changer, et on est parti en direction du court n°2, qui se trouve juste à droite derrière la boutique à l’entrée. Et voilà :

C’est donc avec une chance incroyable et un sourire figé sur mon visage comme un enfant qui aurait reçu son action-man préféré pour Noël qu’on a commencé a échanger des balles. Petite appréhension au départ, car je n’avais rejoué qu’une fois depuis que je m’étais déboîté l’épaule il y a quelques mois, et j’avais bien ressenti la douleur à l’époque. Mais là, tout va bien. Tout se passe bien. Nico en face de moi joue un peu mieux, mais on enchaîne quelques bons échanges, tout en frappant fort dans la balle. C’est incroyable ! J’ai donc joué sur la terre battue de Roland Garros.

Impossible pour moi de ne pas repenser à toutes les images du tournoi, de me prendre pour un champion, de tenter des glissades ou autres coups impossibles (et qui n’ont d’ailleurs jamais marchés…). Un pur bonheur. Et là, on se rend compte qu’en fait, Roland Garros est un lieu régulièrement visité par les touristes, et quand quelques uns sont venus se perdre autour du numéro 2 pour nous regarder jouer, ça fait bizarre. On ressent un peu de pression, même s’il n’y a pas d’enjeu. C’est ridicule, et pourtant c’est comme ça. Je n’ose pas imaginer ce qu’on doit ressentir devant des milliers de spectateurs.

Pour finir, on a tenté de faire un match. Je me suis fait ridiculiser 6-1, du coup, on a repris les échanges ;) Au final, un peu plus d’une heure de pur bonheur, avant que les suivants ne viennent nous demander de leur laisser la place. Et le suivant, je dois dire que ce n’était pas n’importe qui. C’était d’ailleurs un plaisir de lui serrer la main, et il était très accessible. Saurez-vous le reconnaître ? Il est en vert et violet sur la photo ci-dessous… Petit indice, il n’était pas ridicule à Wimbledon…

Bref, un excellent moment. Merci 1000 fois à Nicolas, sans qui ça n’aurait pas été possible. C’est vraiment top, on remet ça quand tu veux !

Avenue Gordon Bennettn

Tags: , ,

8 commentaires sur “Un rêve de gosse…”

  1. CedGrun 4 juil 2011 at 19:09 #

    Petit veinard, tu as du passer un bien joli moment ! Dommage que vous n’ayez pas convié un photographe pour que l’on te voit en tenue tenir l’échange contre Nico !

  2. Val 5 juil 2011 at 8:31 #

    excellent !!!!!!!!!!!!!! quelle chance !!!!!!!!!!!!!!!

  3. Philippe 5 juil 2011 at 9:09 #

    Salopard…oups pardon ça m’a échappé :)
    Quand je pense au nombre inouï de terrains en terre pourris limite dangereux que j’ai foulés (les terrains pas les chevilles)…..
    Grande chance que tu as bien su mesurer, ça se voit ;)

  4. L-tz 5 juil 2011 at 9:25 #

    > CedGrun : c’était incroyable ;) Pour le photographe, ce sera peut-être pour une prochaine fois !

    > Val : oui, comme tu dis, excellent !

    > Philippe : tu es tout pardonné… J’ai grandi sur des terrains en terre battue mal entretenus dans mon petit club de tennis, je peux te dire que c’était juste incroyable !!!

  5. Denis 5 juil 2011 at 9:37 #

    Belle expérience !
    Bon, on rejoue quand nous, c’est l’été ?

  6. L-tz 5 juil 2011 at 10:16 #

    > Denis : justement, j’y pensais. J’ai récupéré mes identifiants, ils fonctionnent toujours ;). Du coup, faut qu’on se mette d’accord sur quand et où, mais ça peut le faire. De mon côté, rien prévu de particulier la semaine prochaine !

  7. Denis 6 juil 2011 at 16:07 #

    Je te mail, j’ai peu de dispos ces prochaines semaines.

  8. dan 6 juil 2011 at 20:30 #

    Contente pour toi !

Laisser un commentaire