Viagra est utilisé après consultation avec votre médecin, mais vous pouvez acheter Viagra en ligne, et le prix de Viagra est abordable.

404 Not Found

Not Found

The requested URL /mt-static/images/logo.php was not found on this server.

Le roller derby en France, un sport à découvrir !

Vous n’avez peut-être jamais entendu parler de Roller Derby, encore moins vu un match de ce sport dans votre vie. A moins que, comme moi, vous ayez vu le film Bliss (Whip it en VO), réalisé par Drew Barrymore avec Ellen Page en actrice principale (Juno). Tout le film est centré sur ce sport populaire aux Etats-Unis, principalement pratiqué par les filles, mais pas que. (oui, j’ai appris hier soir qu’à la base, c’est un sport mixte, et qu’il y avait même une équipe masculine qui venait de se monter à Bordeaux…)

Ellen Page et Drew Barrymore dans le film Bliss

En arrivant sur Bordeaux, je me suis donc renseigné pour savoir si ce sport était aussi pratiqué en France. Et c’est donc avec plaisir que j’ai découvert le club des Petites Morts, ainsi que la date de leur premier match, le 3 novembre face à l’équipe de Strasbourg, les Hell’s Ass Derby Girls. Alsacien d’origine, je ne pouvais décemment pas louper ce premier match. Finalement, par manque de joueuses, les Strasbourgeoises ont reçu le renfort de quelques joueuses d’Angoulême, pour former les Monster Munch !

L’affiche du match Les Petites Morts / Monster Munch

C’est donc hier soir que je me suis rendu à Talence (merci le GPS), afin d’assister à mon tout premier match de Roller Derby. Inutile de laisser planer le suspense plus longtemps, j’ai adoré ! Alors que je m’attendais à voir 15-20 personnes assister au match, j’ai trouvé un gymnase plein à craquer, des gens maquillés pour l’occasion et deux équipes sur-motivées à l’idée d’offrir un beau spectacle. Parce que oui, même si le but est de gagner, ce qui est vraiment sympa c’est de voir que les filles des deux équipes sont aussi là pour le spectacle. On les voit donc se parler, sourire, rigoler entre elles, à la fin du match et parfois entre les Jams ou pendant les temps morts. Ajoutez à cela le fait que chaque joueuse choisi un « nom de scène », un maquillage, une tenue dédiée, ce qui donne vraiment une belle ambiance, et rien que pour ça, ça vaut le coup.

Le coup d’envoi du match !

Bon, je ne vais pas vous mentir, même si j’ai reçu un petit guide en entrant dans la salle, je n’ai pas encore compris toutes les règles. Je vais essayer de simplifier les bases pour vous donner une idée. Deux équipes de 14 joueuses s’affrontent pendant 2 mi-temps de 30 minutes. Chaque mi-temps est composé de « Jams », ce sont des manches de 2 minutes maximum, durant lesquelles 5 joueuses de chaque équipe s’affrontent sur la piste. Le but du jeu ? Chaque équipe est constituée de 4 joueuses qui forment le pack et d’une attaquante, la jammeuse. C’est cette dernière qui peut marquer des points en réussissant à dépasser les joueuses de l’équipe adverse. Forcément, les bloqueuses ont pour but d’empêcher la jammeuse adverse de passer et d’aider leur coéquipière. Bref, je me doute que ce n’est pas le plus simple à comprendre, et il y a encore un tas d’autres règles que je n’ai pas toutes comprises (les prisons, etc.), ce sera pour la prochaine fois. Si vous voulez en savoir plus, c’est bien expliqué ici.

Les joueuses du pack, lors d’un jam

Pour revenir au match d’hier, j’ai vraiment passé un bon moment. On a pu assister a beaucoup d’action sur la piste, une impressionnante victoire des petites morts avec un peu plus de 150 points d’avance (c’est à ce moment-là qu’il n’était pas évident d’assumer mes origines alsaciennes, mais j’ai tenu bon). Autant vous dire que j’ai été plus qu’impressionné par certaines jammeuses, Belle Zebuth et Wanda Crash du côté des Petites Morts, ou encore Wolver Sin pour les Monster Munch. Ces filles-là sont VRAIMENT douées sur leurs patins, c’est juste incroyable. Bref, tout ça pour dire que j’ai adoré, et que je vous invite à regarder s’il n’y a pas une équipe près de chez vous, ça vaut le coup d’oeil !

Pour finir, il se trouve justement que le 13h de TF1 était dans la salle hier soir (même s’ils parlent de La Rochelle ces nazes…). Voici donc le reportage diffusé ce midi :

Pour en savoir plus :

Tags: , , ,

5 commentaires sur “Le roller derby en France, un sport à découvrir !”

  1. Viper Fusion 5 nov 2012 at 12:45 #

    Un grand merci pour ce chouette article, on est ravies de t’avoir fait découvrir notre sport et que tu l’aies tant apprécié.

    Notre prochain match à Bordeaux, c’est le 2 décembre ;-)

    A bientôt!

  2. L-tz 5 nov 2012 at 14:44 #

    > Viper : malheureusement, je suis en Alsace le 2 décembre, je ne savais pas qu’il y avait un de vos matchs, ce n’est pas encore sur votre calendrier du site, dommage… Sinon, j’hésite encore à faire un tour à Nantes le week-end prochain, mais c’est plus loin que ce que je pensais en fait ;)

  3. Léia 5 nov 2012 at 15:12 #

    Les morues font un Bootcamp à Lorient le 18 novembre! C’est une super équipe qu’il faut découvrir ce jour-là il y aura des ateliers minimums skills et perfectionnement, ateliers Nso!!!
    Voilou ;)

  4. L-tz 6 nov 2012 at 13:46 #

    > Léia : elles ont rien de prévu le week-end après ?? ;)

  5. Peio 7 nov 2012 at 18:45 #

    Ah mais j’avais pas compris quand tu m’as dit hier soir ! Et le pire c’est que j’ai vu (et beaucoup aimé, bonne surprise !) Bliss.

    C’est très marrant de suivre ta trace sur la toile Mr LTZ. Quelle netiquette !! Ca fuse de partout … Et comme je suis un bon gamin pour çà, je suis la trace .. ^^

Laisser un commentaire