Viagra est utilisé après consultation avec votre médecin, mais vous pouvez acheter Viagra en ligne, et le prix de Viagra est abordable.

404 Not Found

Not Found

The requested URL /mt-static/images/logo.php was not found on this server.

L’enfer du mardi soir

Dans le cadre d’un petit défi qui commence dangereusement à se rapprocher, il faut que je fasse de temps en temps un tour à la piscine, histoire d’essayer de m’entraîner. Bien évidemment, vu qu’il s’agit de se taper 1 200 mètres dans un lac de montagne, il faut faire quelques allers-retours. La seule piscine Bordeaux avec un bassin de 50m étant évidemment fermée pour travaux (et je vous passe le bordel pour avoir un abonnement compatible avec toutes les piscines de Bordeaux), je me suis donc rabattu vers la piscine à côté du taf, qui a son merveilleux petit bassin de 25m

Et là, petit calcul mental savant, si tu veux faire 1 500 mètres d’entraînement dans une piscine de 25 mètres, il faut juste se taper 60 allers-retours. 60 bordel !! Donc autant te dire que rien que de réussir à savoir quelle distance tu as déjà parcourue, faut avoir son diplôme d’ingénieur. Mais le plus chiant, ce sont quand même les gens… Parce que oui, quand tu te retrouves à 9 par ligne d’eau, à devoir faire 60 longueurs, s’il y a la moindre différence de vitesse avec les autres, ça peut vite devenir super chiant… Et c’est là que je payerai cher pour voir ce charmant panneau !

"Si vous êtes constamment dépassés, déplacez vous dans une ligne d'eau moins rapide"

« Si vous êtes constamment dépassé, déplacez-vous dans une ligne d’eau moins rapide »

Parce que bon, une piscine de Bordeaux, un soir de semaine à l’heure de la débauche, c’est un peu la foire d’empoigne. Voilà quelques exemples de ce que j’ai pu rencontrer hier soir :

  • le mec qui ne sait pas très bien nager, qui fait une brasse en coulant à chaque mouvement, et que tu dépasses 17 fois en 60 longueurs (non mais sans déconner !!), mais qui jamais ne changerait de ligne pour aller voir ce qui se passe du côté des débutants…
  • les deux mecs qui viennent ensemble, passent 5 minutes à se regarder dans le miroir en serrant les muscles (oui, mais vous portez des bonnets de bain les gars, quoi qu’il arrive, c’est mort !), et qui passent leur temps côte-à-côte en racontant leur journée et donc en bloquant toute la ligne d’eau
  • la fille qui n’a pas encore compris la différence entre la droite et la gauche et qui se goure à chaque fois de côté pour démarrer dans la ligne d’eau
  • le mec qui s’arrête 2 minutes tous les 50 mètres, qui te voit arriver et attend bien le moment où tu vas faire demi-tour pour démarrer juste devant toi, sachant que tu dois ensuite te faire chier à le dépasser moins de 5 secondes plus tard
  • la fille qui nage le crawl pendant toute sa séance, mais, de façon complètement inexplicable, décide de changer et de faire de la brasse (et accessoirement de filer des coups de pieds) à chaque fois que quelqu’un la dépasse…

Bref, autant vous dire que je n’ai pas trop apprécié cette séance. Encore deux semaines à attendre avant la réouverture de la piscine Judaïque… je compte les jours…

4 commentaires sur “L’enfer du mardi soir”

  1. titlap 19 juin 2013 at 22:14 #

    ça va finir en meurtre dans la piscine tout ça ;)

  2. Peio 20 juin 2013 at 13:58 #

    Vient a Merignac, je vais t’entrainer, moi ! ;)

  3. Dan 21 juin 2013 at 8:29 #

    tu as essayé les longueurs en apnée ? 25m, ça doit le faire…

  4. L-tz 21 juin 2013 at 14:40 #

    > Titlap : ça démange en tous cas !

    > Peio : c’est loin Merignac…. y a une piscine 50m là-bas ?

    > Dan : en apnée, ça peut le faire, mais je suis pas certain que ce soit utile pour le triathlon ;)

Laisser un commentaire